/sports/opinion/columnists
Navigation

Un nouveau style qui rapporte

Max Pacioretty a sûrement rencontré Marc Bergevin pour faire le point sur sa situation.
Photo Ben Pelosse Max Pacioretty a sûrement rencontré Marc Bergevin pour faire le point sur sa situation.

Coup d'oeil sur cet article

La victoire en tirs de barrage du Canadien contre le Lightning de Tampa Bay a mis en lumière un nouveau style offensif dans lequel il semble beaucoup plus à l’aise. Le Canadien a joué avec émotions, mais pourquoi avoir attendu aussi longtemps avant de le faire ? Au 41e match de la saison régulière...

Pour moi, le Canadien a peut-être joué son meilleur match de l’année, jeudi. Les joueurs ont mis leur rapidité à exécution et cela a fonctionné. Le système de Claude Julien dont on parle souvent devrait être revu. C’est évident que les joueurs sont plus à l’aise quand ils préconisent l’échec avant et leur rapidité.

Défensive poreuse

Julien n’a peut-être pas l’équipe pour utiliser à outrance un système défensif, alors que la défensive n’est pas si solide. Pour ce qui reste de la saison – il reste quand même encore 41 matchs –, je mettrais l’accent sur ces éléments. Jeudi, les quatre trios ont fonctionné et il y avait beaucoup d’action. Pour les trois prochains matchs à domicile, il faut absolument que ça se passe de la même manière.

N’empêche que l’équipe a quand même accordé 45 lancers. La défensive est lente et peu talentueuse. Oui, c’est une victoire de 2-1, mais le problème de marquer des buts demeure. Le gardien du Lightning a été bon et le CH a eu des chances de marquer, mais il ne faut pas penser que le Tricolore peut toujours gagner des matchs 2-1. Surtout pas sur la route.

Parlant de la défensive, sans Weber, c’est encore plus difficile. On en revient toujours aux mêmes propos, mais l’absence de Markov se fait sentir à la ligne bleue, tout comme celle de Radulov à l’attaque. Le Canadien a bien beau être une équipe riche, l’organisation a donné de l’argent aux Alzner, Hemsky, Schlemko, Morrow et cie, plutôt que de la verser à Radulov ou Markov. Les dirigeants ne l’avoueront jamais publiquement, mais il s’agit d’erreurs de leur part.

Discussion au sommet

D’ailleurs, je mettrais certains de ces joueurs au ballottage, dont Alzner, Morrow et Schlemko pour voir la réaction des autres équipes à travers la Ligue nationale. Claude Julien a été bon envers ses joueurs et il a fait preuve d’une énorme patience.

Il y a tellement de rumeurs selon lesquelles le Canadien veut échanger son capitaine Max Pacioretty. On en parle peu, mais il est évident que Marc Bergevin a rencontré Pacioretty ou son agent. Ce serait anormal que les deux parties ne se soient pas parlé. Il y a trop de rumeurs. Pacioretty a le droit de savoir ce qu’il se passe. Soit Bergevin l’a rassuré, soit il lui a demandé ce que son capitaine aimerait.

Ce sont des choses qui se font. Puis, il ne faut pas oublier que Pacioretty, d’une certaine manière, a contesté le système de jeu de l’entraîneur alors que l’équipe jouait sur les talons. L’avenir nous le dira ce qui se passera, mais ça ne peut pas être seulement de la fumée sans feu.

Le Canadien accueillera les Canucks de Vancouver, demain, une équipe qui regorge de quelques jeunes talentueux, dont Brock Boeser, qui compte 38 points en 37 rencontres. À l’instar des Devils du New Jersey et des Bruins de Boston. Ce n’est pas normal que le Canadien ne soit pas capable de recruter ces jeunes joueurs d’avenir. Quelqu’un va devoir payer la note éventuellement parmi les dirigeants.

- Propos recueillis par Roby St-Gelais

Les échos de Bergie

Montoya échangé aux Oilers

Personne ne sera surpris de l’échange d’Al Montoya chez les Oilers d’Edmonton. Montoya n’avait pas d’avenir à Montréal, pas plus qu’Antti Niemi en a. Ça permettra à l’organisation d’économiser.

De toute façon, les Oilers sont une équipe qui a énormément de difficultés présentement. Leur directeur général Peter Chiarelli est, selon moi, le pire de toute la LNH. Il suffit de se rappeler de l’échange de Taylor Hall contre Adam Larsson.

Le mince espoir qui reste donc pour le Canadien, c’est que Price garde les buts comme il l’a fait jeudi soir. Mais pour que les amateurs reprennent confiance, ça prend une transaction, un mouvement important. Il ne faut pas regarder trop loin en arrière pour savoir que Bergevin est capable alors que l’échange de Jonathan Drouin remonte à juin dernier.

Surprenants Bruins

Qui aurait crû il y a un mois que les Bruins rattraperaient les Maple Leafs au classement de la division Atlantique ? Les deux équipes sont présentement à égalité avec 50 points, mais Boston possède quatre matchs en main. Le Canadien devra donc tenter de rejoindre les Leafs. Il est à 12 points. Dans l’Ouest, on voit que dans une longue saison, toutes sortes de choses peuvent survenir. Les Predators ont plus de difficultés à gagner alors que Vegas vient de subir une première défaite en 11 matchs. Il reste que Las Vegas est la surprise de la saison. Même face aux Blues de St. Louis, ils ont toujours été dans le match.

Belle visibilité pour Ducharme

Au moment d’envoyer ces lignes, Équipe Canada junior était à quelques heures de disputer le match pour l’obtention de la médaille d’or à Buffalo. C’est le fun de voir une équipe offensive qui se dirige au filet et qui est bien dirigée par Dominique Ducharme, sans oublier Joël Bouchard, aussi impliqué dans le processus de Hockey Canada. Ce genre de tournoi est bon pour les joueurs et les dirigeants. Mais ça va au-delà de la victoire. Pour aller au niveau supérieur, il faut que les commentaires à ton égard soient positifs. J’ai hâte de voir quel sera le prochain entraîneur du Québec à graduer chez les professionnels.