/finance/business
Navigation

Hydro-Québec mène la vie dure aux voleurs d’électricité

Plus de 109 cas de vols élucidés en quelques mois

Compteurs intelligents
Photo d’archives Diverses techniques permettent de voler de l’électricité, dont le « trafiquage » des compteurs et la déviation du courant.

Coup d'oeil sur cet article

Au cours des derniers mois, Hydro-Québec a mis la main aux collets de 109 voleurs d’électricité, a appris Le Journal. Le montant des vols s’élève à plus d’un million $.

Mise sur pied en juin dernier, l’escouade d’Hydro-Québec dédiée aux vols d’électricité dit avoir eu la main heureuse dans le cadre de l’opération Ampère, menée dans les régions des Laurentides et de Lanaudière.

« Nous avions identifié 184 lieux problématiques et nous avons découvert 109 cas de vols avérés », a indiqué mardi le porte-parole d’Hydro-Québec Marc-Antoine Pouliot.

La société d’État soutient qu’une nouvelle technique d’analyse, développée par sa division Intégrité et protection des revenus, lui permet de cibler de façon très précise les fraudeurs potentiels sur le terrain.

Avec l’aide des policiers de la Sûreté du Québec (SQ), Hydro-Québec mène par la suite des vérifications dans des résidences d’individus suspectés de voler de l’électricité.

Cultivateurs de marijuana

Parmi les fraudeurs arrêtés, certains cultivaient de la marijuana de façon illégale dans des résidences.

En novembre dernier, à Prévost, Hydro-Québec a notamment découvert des plantations de marijuana dans une résidence privée de la rue Thibault.

Avec les nouveaux compteurs intelligents, il semble d’ailleurs plus difficile de frauder la société d’État. Les analystes d’Hydro-Québec sont maintenant capables d’obtenir une lecture en temps réel de la consommation des clients.

Diverses techniques permettent de voler de l’électricité, dont le « trafiquage » des compteurs et la déviation du courant.

Récupérer jusqu’à 75 M$

Hydro-Québec entend maintenant élargir ses inspections partout au Québec.

En 2016, le nombre de cas de vol d’électricité a augmenté de 12 % chez Hydro-Québec alors que 605 vols ont été répertoriés officiellement.

Hydro-Québec soutient que sa nouvelle division chargée de récupérer des millions de dollars en électricité volée compte maintenant 50 personnes.

Bon an mal an, le vol d’énergie fait perdre chaque année à Hydro-Québec de 0,3 % à 1 % du total annuel des ventes d’électricité au Québec. Ce qui représente une perte de 22 à 75 millions $ pour la société d’État.

Les vols d’électricité en hausse chez Hydro-Québec

  • 2010 432
  • 2011 534
  • 2012 671
  • 2013 473
  • 2014 644
  • 2015 538
  • 2016 605

Source : Hydro-Québec