/news/health
Navigation

La grippe canine arrive au Canada

Au total, 46 chiens sauvés d’une usine de viande canine en Corée du Sud sont arrivés au Québec.
Photo Prisca Benoit Au total, 46 chiens sauvés d’une usine de viande canine en Corée du Sud sont arrivés au Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités de la santé ont confirmé que deux chiens sauvés d’une ferme d’élevage de viande canine en Corée du Sud pour être amenés au Canada, après un passage aux États-Unis en décembre dernier, souffrent de la grippe canine H3N2.

Dans un communiqué diffusé lundi, le bureau de santé de Windsor – comté d’Essex, en Ontario – a révélé que les deux chiens souffraient de l’influenza canine. D’autres chiens qui sont entrés en contact avec les animaux malades présentent aussi des symptômes de la maladie, mais les résultats des tests effectués sur ces chiens ne sont pas encore connus.

Selon les autorités, c’est la première fois que des cas d’influenza canine sont répertoriés au Canada. La grippe des chiens est toutefois répandue en Asie et dans certaines régions des États-Unis, particulièrement dans les refuges pour animaux.

La grippe canine est hautement contagieuse entre chiens, a averti le Bureau de santé, qui recommande qu’un chien infecté soit séparé de ses congénères pendant deux semaines. Les animaux infectés développent des problèmes respiratoires et peuvent avoir de la fièvre, une perte d’appétit et des écoulements des yeux et du museau. La maladie est rarement mortelle.

Bien que les souches d’influenza H3N2 qui s’attaquent aux chiens et aux humains ne sont pas les mêmes et qu’elles ne peuvent pas se transmettre d’une espère à l’autre, le Bureau de santé craint que les deux virus s’entremêlent pour développer une nouvelle souche de grippe.