/sports/opinion/columnists
Navigation

Polaris pense à la relève

Motoneige
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Dans le but de préparer une relève chez les amateurs de motoneige en permettant aux jeunes de s’initier avec un modèle adapté pour eux, à un coût raisonnable, le manufacturier Polaris a décidé de lancer la Indy EVO.

Partant du principe qu’un jeune qui veut s’initier à la motoneige doit se sentir à l’aise en position de conduite, rouler avec un moteur assez puissant pour s’amuser, mais facile à entretenir et surtout à un prix raisonnable, Polaris a décidé de plonger dans cette nouvelle part de marché qui permettra d’attirer des jeunes vers la pratique de la motoneige.

« Dans les années 70, on se rappellera que les motoneiges étaient plus petites que celles d’aujourd’hui, souligne Denis Lavoie de Motoneiges.ca. Il suffit de regarder un ancien modèle dans un salon à côté des motoneiges d’aujourd’hui pour constater immédiatement la différence. D’une certaine façon, les motoneiges d’aujourd’hui peuvent faire peur à un jeune en raison de leur grosseur, mais aussi avec toutes les avancées technologiques qu’elles présentent. Le but de faire de la motoneige, c’est d’abord et avant tout de s’amuser. Même si ce nouveau modèle ne sera pas à la fine pointe des technologies modernes, il permettra aux jeunes qui l’auront de jouer dans la neige. » Lorsqu’il a créé son fameux Ski-Doo, J.-Armand Bombardier avait pour but d’offrir aux gens une façon de s’amuser en hiver, histoire de briser la monotonie de cette saison parfois longue.

SIMPLIFIER L’ACCÈS

Présentement, tous les manufacturiers répondent aux attentes des motoneigistes d’expérience qui veulent des motoneiges de plus en plus performantes avec des moteurs puissants. Sans délaisser cette part du marché, Polaris offre cette nouvelle solution très intéressante.

Ce nouveau modèle possédera une ergonomie plus compacte, ce qui permettra aux pilotes de toutes tailles de pouvoir en tirer le maximum. La position de conduite leur permettra aussi de se sentir rapidement en confiance. Pour la suspension, qui est souvent compliquée sur les motoneiges plus performantes, notons que sur la EVO, les ingénieurs de Polaris ont présenté un modèle qui assurera une bonne stabilité et une conduite plus facile.

Pour le moteur, ce sera un deux temps, de 550 cc, qui offrira une puissance suffisante. Il sera très facile d’entretien. La vitesse maximale a été fixée à 80 km/h (50 mi/h).

Grâce à sa facilité d’opération, cette motoneige permettra aux novices de prendre beaucoup d’expérience aux guidons, avant de commencer leur vie de motoneigistes sur des modèles plus gros.

UNE MOTONEIGE QUI ÉVOLUE

Une fois que le pilote deviendra plus à l’aise aux commandes de cette motoneige, il sera possible de l’adapter pour passer à une deuxième étape.

« Pour augmenter sa vitesse de pointe, il sera possible d’élever la position du conducteur, d’élargir la distance entre les skis et d’apporter d’autres corrections qui feront évoluer la motoneige en même temps que son pilote, explique Lavoie. Ce modèle est donc parfait pour initier un jeune, mais aussi pour les gens qui veulent s’amuser rondement en pratiquant la motoneige. »

Un point important à souligner, c’est le prix. Pour cette motoneige d’entrée de gamme qui sera sur le marché uniquement à l’automne 2018, le prix a été fixé à 6499 $ pour un modèle de base et 6999 $ pour le modèle avec un démarreur électrique.