/news/currentevents
Navigation

Elle paie 45 000 $ pour deux fractures: un voyage à Cuba tourne au cauchemar

Coup d'oeil sur cet article

Sophie-Kim Bazinet voulait aller à Cuba pour prendre congé de la maladie, elle qui a souffert de quatre cancers depuis l'adolescence, mais elle est plutôt revenue au Québec avec une facture salée de 45 000 $.

Une de ses amies a lancé une campagne en ligne pour lui venir en aide après que son assureur eut refusé de l’indemniser.

«Quand Sophie est revenue de l'hôpital, elle a expliqué via Facebook ce qui s'était passé. Les deux bras me sont tombés. Je me disais: "voyons, ça ne se peut pas! La vie ne peut pas s'acharner comme ça sur une personne"», a indiqué Karine Matteau.

À la mi-décembre, Sophie-Kim Bazinet a séjourné avec sa famille au Memories Beach Resort à Holguín. Le voyage a pris une tout autre tournure lorsqu’elle a pris place dans un autobus.

«Je m'assois en arrière du chauffeur, le premier banc, et je mets ma main sur l'appui-bras du siège pour pouvoir mettre mon poids et m'asseoir. Puis, l'appui-bras a flanché dès que j'ai mis mon poids dessus», a raconté Mme Bazinet.

Le résultat est dévastateur: elle se fracture le fémur et la hanche. Elle doit alors être rapatriée au Canada par avion-ambulance.

«La dame m'envoie quatre soumissions d'avion-ambulance. Je devais rester couchée, je ne pouvais pas m'asseoir. C'était impossible pour moi de reprendre mon vol Sunwing.»

C’est donc sur un vol à 45 000 $ que Sophie-Kim Bazinet est rentrée au Canada. Elle croit alors que sa compagnie d’assurance va la rembourser, mais elle se bute à un refus.

Selon la prétention de l’assureur, il y avait une préexistence de la maladie. Ses blessures sont la conséquence de son cancer du sein.

– Avec la collaboration de l'Agence QMI