/sports/ski
Navigation

Malgré une blessure majeure, Marquis ne renonce pas aux JO

Le skieur soigne une sérieuse blessure au genou

Philippe Marquis s’est blessé au genou droit lors d’un entraînement lundi.
Photo AFP Philippe Marquis s’est blessé au genou droit lors d’un entraînement lundi.

Coup d'oeil sur cet article

PARK CITY, Utah | Philippe Marquis a reçu un coup dur à moins d’un mois des Jeux olympiques. Il s’est déchiré le ligament croisé antérieur du genou droit lors d’un entraînement qui s’est déroulé sur la piste de Deer Valley lundi.

Cependant, le skieur de 28 ans refuse de mettre une croix sur sa présence aux Jeux de Pyeongchang.

« Je suis un peu dévasté par ce qui est arrivé, a raconté Marquis lors d’une conférence téléphonique. Toutefois, je vais tout faire pour être en Corée du Sud.

« Je ne peux pas lancer mes quatrièmes dernières années à la poubelle. J’y ai trop investi de temps et d’énergie. »

Il est revenu sur les circonstances entourant sa blessure qui est survenue lors d’une descente de routine comme il en a fait des centaines au cours de sa carrière.

« C’est arrivé en milieu de parcours, a-t-il précisé. Mon ligament a simplement lâché après avoir absorbé une bosse, mais j’ai tout de même été en mesure de finir ma course. Je savais cependant que mon genou avait quelque chose. »

Confondre les sceptiques

La place de Marquis au sein de l’équipe canadienne de ski acrobatique était presque dans la poche en raison de ses trois podiums enregistrés durant les deux dernières saisons. Il n’était donc pas obligé de prendre part aux compétitions de Deer Valley et de Mont-Tremblant afin d’obtenir son billet pour la Corée du Sud.

Par contre, on peut se demander comment l’athlète fera pour être en haut de la piste dans un mois. C’est un défi énorme, mais qui n’est pas impossible à réaliser, selon le principal intéressé.

« Être aux Jeux, ce sera difficile. Par contre, ça s’est déjà vu à quelques reprises, a analysé Marquis. Je suis déjà de retour à l’entraînement depuis deux jours et je suis engagé à 100 % dans ma réadaptation. Pour le moment, il est difficile de prédire comment je vais me sentir dans les prochains jours ou semaines. »

Il prévoit un retour sur ses skis dès la semaine prochaine à Mont-Tremblant sans prendre part à l’épreuve de la Coupe du monde. Durant les entraînements, il tentera de convaincre les médecins de Ski acrobatique Canada qu’il peut participer aux Jeux selon des critères précis.

« Connaissant Philippe, il ne voudra pas participer aux Jeux simplement pour le plaisir de la chose, a expliqué le directeur de haute performance Marc-André Moreau. Il voudra prouver sa valeur. »

Ému par Kingsbury

Après sa victoire historique de mercredi, c’est Mikaël Kingsbury qui a levé le voile sur l’existence de la blessure de Marquis. Le champion du monde a touché son ami avec ses paroles.

« J’étais dans mon salon et j’avais un sac de glace sur mon genou quand je l’ai vu me parler à la caméra, a raconté le skieur. Ça m’a fait chaud au cœur de constater qu’il pensait à moi même s’il vivait l’un de ses moments les plus importants de sa carrière.

« J’ai eu une boule dans l’estomac. J’en tremble encore. »

Marquis informera Kingsbury de la gravité de sa blessure après la deuxième épreuve de Deer Valley.

Sur le même sujet