/lifestyle/health
Navigation

7 effets troublants causés par le manque de sommeil

7 effets troublants causés par le manque de sommeil
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Dans une percutante vidéo publiée sur YouTube, Matthew Walker, professeur en neuroscience et en psychologie à l’Université de la Californie, dresse une liste des effets négatifs sur le corps que peut occasionner le manque de sommeil.

Cancer, troubles cardiovasculaires, problèmes de mémoire : la liste des maux causés par le manque de sommeil est plutôt déstabilisante.

Voici donc les sept principaux effets négatifs qu’a sur votre corps le manque de sommeil, selon l’auteur du livre Why We Sleep, Matthew Walker.

1– La démence

Les personnes ayant des carences en heures de sommeil seraient enclines à ce que leur cerveau développe une plus grande concentration de bêta-amyloïde, une protéine toxique qui est l’une des causes de l’Alzheimer.

« C’est pendant que l’on se retrouve dans un sommeil profond que notre cerveau élimine toutes les protéines toxiques comme le bêta-amyloïde. Plusieurs courtes nuits permettent donc à votre cerveau d’emmagasiner des protéines toxiques qui elles, augmentent le risque de développer des maladies comme la démence. »

2– Le système cardiovasculaire

Le manque de sommeil a aussi des effets considérables sur le système cardiovasculaire. Une courte nuit de repos empêche votre système cardiovasculaire de redémarrer, ce qui fait directement monter votre pression sanguine.

« Une nuit de sommeil de six heures ou moins peut faire augmenter vos chances de subir une crise cardiaque à un certain moment dans votre vie jusqu’à 200 %. »

D’ailleurs, lorsqu'on avance l’heure au printemps et donc, que nous perdons une heure de sommeil, il a été observé que le taux de crise cardiaque mortelle le lendemain de ce changement d’heure est plus élevé de 24 % par rapport aux autres journées de l’année.

3– Le système immunitaire

Il est prouvé que le sommeil permet également d’avoir un système immunitaire plus solide, ce qui permet conséquemment d’éviter de contracter des virus.

Durant la saison du rhume ou encore de la gastro, ceux qui dorment une bonne quantité d’heures, et ce, sur une base régulière, seront donc davantage immunisés.

4– Le cancer

Il en va de même pour les cellules immunitaires qui combattent les cellules cancéreuses, qui sont moins nombreuses dans une situation de manque de sommeil.

« Après seulement une nuit de quatre à cinq heures de sommeil, vous perdrez 70 % de ces cellules essentielles à la prévention du cancer. »

Ce sont les cancers de l’intestin et de la prostate qui seraient le plus étroitement reliés au manque de sommeil.

5– Le système reproductif

Les hommes qui ont des nuits de sommeil de cinq à six heures de façon régulière ont une baisse de testostérone.

« Ces hommes, au point de vue de la reproduction, auront des habiletés d'hommes ayant 10 ans de plus que leur âge réel. »

Autrement dit, un homme de 30 ans qui dort de cinq à six heures aura des habiletés reproductives d’un homme de 40 ans.

6– La mémoire

Le manque de sommeil affecte aussi directement les capacités du cerveau sur le plan de la mémoire.

« On sait avec certitude que le manque de sommeil empêche le cerveau de retenir de nouveaux souvenirs. C’est un peu comme si, avec le manque de sommeil, la mémoire interne du cerveau cessait de travailler, vous empêchant donc d’enregistrer de nouvelles expériences. »

7– Les capacités physiques

Plusieurs études ont permis d’affirmer que l’état mental d’une personne n’ayant pas dormi depuis 20 heures est comparable à celui d’une personne en état d’ébriété.

Il est donc aussi dangereux de conduire sa voiture après avoir été éveillé pendant une période de 20 heures qu’après avoir bu.

« C’est une fois que vous avez dépassé une période de 16 heures sans avoir dormi que vos capacités mentales et physiques commencent à se détériorer. »