/misc
Navigation

Choisir la bonne canne à jigger

En vous servant des bonnes cannes à dandiner en fonction de leur action, de la taille du leurre utilisé et du calibre du fil, vous aurez de bien meilleures chances de croiser le fer avec de beaux poissons.
Photo courtoisie En vous servant des bonnes cannes à dandiner en fonction de leur action, de la taille du leurre utilisé et du calibre du fil, vous aurez de bien meilleures chances de croiser le fer avec de beaux poissons.

Coup d'oeil sur cet article

Le type de perche que vous utiliserez pour taquiner les poissons sous la glace pourrait rehausser vos performances et vous aider à déjouer encore plus de prédateurs.

Lorsqu’on tente de cuisiner un plat en suivant une recette, il ne faut pas s’attendre à obtenir d’aussi bons résultats si l’on change certains éléments, dont les principaux. Par exemple, lorsque je parle de pêche en été et que je fais référence à un bas de ligne invisible en fluorocarbone, cela fait partie de la présentation. Si vous ignorez ce point, surtout en eau translucide, vous n’attraperez pas autant de poissons. Je n’écris pas cela seulement pour meubler ma chronique. Si je l’indique, c’est que j’y crois fermement et que selon moi, ça importe vraiment.

Le texte qui suit doit être lu et compris en entier si vous souhaitez prélever plus de poissons. Si je vous conseille de vous servir d’une nymphe des glaces, d’un fil de 2 ou 4 livres de résistance et d’une canne à action légère pour déjouer des perchaudes, vous devez comprendre qu’il s’agit d’un tout. Souvenez-vous que vous n’aurez pas la même motion et que vous ne percevrez pas aussi bien les attaques si la canne est trop rigide.

En vous servant des bonnes cannes à dandiner en fonction de leur action, de la taille du leurre utilisé et du calibre du fil, vous aurez de bien meilleures chances de croiser le fer avec de beaux poissons.
Photo courtoisie

Constats

Avec l’interdiction de pêcher avec des ménés vivants, de nombreux amateurs de pêche blanche se sentent incapables ou lourdement désavantagés pour arriver à leur fin. Rappelez-vous que des milliers d’adeptes taquinent les dorés, les brochets et les perchaudes avec des leurres artificiels depuis belle lurette et qu’à maintes et maintes reprises, ils ont eu les résultats escomptés.

Avant d’attacher les leurres suggérés à n’importe quel calibre de fil et d’opter pour la première perche qui vous tombe sous la main, retenez qu’il faut être astucieux et que le choix de la canne et de la corde font également partie de la solution.

Inscription

Lorsqu’on observe le libellé sur une canne à pêche régulière qu’on utilise en été, on y découvre quatre indications pertinentes soit sa longueur, son action, le poids des leurres à exploiter allant du plus petit au plus gros ainsi que la plage des calibres de fil à favoriser. Certaines versions haut de gamme vous renseigneront aussi sur leur puissance. Ainsi, si j’analyse par exemple le descriptif d’une canne à dandiner Equalizer EQLS592MH, j’apprends d’un simple coup d’œil qu’elle mesure 5 pieds 9 pouces, qu’elle est fabriquée en graphite (carbone) et en deux pièces, que son action est medium heavy (moyenne rigide) et que si l’on pêche avec du fil de 10 à 20 livres/test et des offrandes de ¼ à 1 once, elle offrira des performances optimales.

Le problème avec les cannes à pêche pour l’hiver, c’est que les manufacturiers n’indiquent aucune référence quant aux poids de leurre et des fils à prioriser. Il est évident que cela complique un peu la tâche quand vient le temps de faire un choix éclairé.

Sélection

À la pêche sous la glace, la canne agit principalement comme un amortisseur et comme un outil pour ferrer. Il faut se rappeler que plus la perche est molle, plus on pourra se servir d’un fil de petit calibre et de faible résistance. Les poissons seront alors moins apeurés par ce dernier et vos leurres travailleront mieux et plongeront rapidement.

Comme il n’existe pas vraiment de charte, j’ai tenté d’en créer une qui se veut approximative avec l’aide de certains intervenants du milieu de la pêche. Il faut toutefois réaliser que certains produits offerts sur le marché peuvent être plus souples ou rigides que les autres.

Ainsi, avec un modèle ultraléger, il serait astucieux d’exploiter des offrandes de 1/32 d’once et moins, comme des Mud Bug, Mini crevette Streamnag, Larva Fly, Helium Waxfly, petite nymphe des glaces, etc.

Avec une version légère, vous auriez intérêt à pêcher des leurres de 1/24 à 1/16 d’once tels les Super-Glo Doodle Bug, Glo-Shot spoon, W10 Wabler, bibitte, Micro nymphe, Atomic Teaser, Jignag JN2, etc.

Avec une action moyenne légère, vous aurez beaucoup de plaisir à présenter des offrandes de 1/16 à 1/8 d’once comme les Mimic Minnow Tuff Tube, Puppet Minnow PMD1, Syclops S00, Buck-Shot Rattle Spoon et autres dans cette gamme de poids.

Pour les perches que l’on qualifie de moyennes, il est conseillé d’opter pour des présentations de 1/8 à 3/8 d’once telles les Golden Shiner Rattlebait GS60SK, Rippin’ Shad, Puppet Minnow PMD3, Sassy Shad de 3 pouces avec tête plombée, etc.

Pour la catégorie de tiges moyennes rigides pouvant exploiter des leurres de 3/8 à 1/2 d’once, vous pourriez vous servir des Buck Shot Rattle Spoon,

Jigging Rap, Glo-Shot spoon GSS4, Ice Jig J60, Puppet Minnow PMD4, etc.

Finalement, pour les perches rigides qui performent avec des offrandes plus pesantes que 9/16 once, vous pourriez nouer des Yearling Rattlebait

LiveTarget YRB-65, Cast Champ, Yellow Perch Swimbait, Swedish Pimple Ice, etc.

Perceptibilité

Règle générale, on dit que les perches fabriquées avec de la fibre de verre sont plus résistantes, mais en revanche elles sont lourdes et transmettent moins bien les touches vers la main du pêcheur. Souvenez-vous toutefois que même dans cette catégorie, il peut y avoir du haut de gamme. Les cannes confectionnées avec du carbone (graphite) sont plus légères et offrent une transmission accrue pour détecter les attaques. En contrepartie, elles sont davantage fragiles.

Sachez également que les poignées en liège sont plus confortables tout en offrant une perception légèrement supérieure à celles recouvertes de mousse de type EVA ou de plastique.

Longueur

Il existe différentes écoles de pensées à ce chapitre. La plupart des adeptes préfèrent les versions courtes de 25 ou 28 pouces. Ils aiment bien se rapprocher du trou et être à proximité de l’action. Il y a néanmoins une nouvelle tendance vers les modèles allongés de 36 ou

42 pouces, voire plus longs. L’amateur peut alors avoir un peu plus de contrôle lors des batailles et exploiter son offrande près de l’orifice forée afin d’être moins incommodé par le vent.

À considérer

Évitez les cannes avec des anneaux trop petits. Ces derniers gèlent plus rapidement que ceux qui sont surdimensionnés. Favorisez un ensemble déjà agencé à un moulinet. Sinon, assurez-vous de ne pas en utiliser un qui est trop volumineux pour la taille de la perche. Pour ce qui est du fil, optez pour le plus petit calibre possible et n’hésitez pas à choisir de la corde de 2, 3 ou 4 livres de résistance avec les perches paraboliques.

Avoir le choix

Si vous le pouvez, faites l’acquisition de trois, quatre ou même cinq perches avec des actions et des longueurs différentes. Vous pourrez alors exploiter différents types de présentations que vous aurez nouées au préalable. J’utilise personnellement une panoplie constituée de modèles tels les Quantum SP28MLC et OPTIX36MC, Zebco ZRBSP25MH, TRAX42MHC et Northland TN2P36-UL. À vous de former la vôtre qui vous permettra de capturer les poissons qui vous font rêver.