/sports/hockey
Navigation

Francis Leclerc ferme la porte au Titan

Le gardien de but Francis Leclerc n'a pas mis de temps à obtenir l'admiration de ses nouveaux partisans et s'est montré intraitable sur les 22 tirs en sa direction après deux périodes de jeu.
Photo Denis Thibault Le gardien de but Francis Leclerc n'a pas mis de temps à obtenir l'admiration de ses nouveaux partisans et s'est montré intraitable sur les 22 tirs en sa direction après deux périodes de jeu.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Inspiré par une superbe performance de son nouveau gardien de but Francis Leclerc, le Drakkar de Baie-Comeau a de nouveau surpris le Titan d’Acadie-Bathurst, hier soir, avec une éclatante victoire de 3-0.

Les matelots du navire nord-côtier ont salué leur retour à la maison avec une brillante conquête face à l’une des équipes de tête dans le circuit Courteau, qui s’est butée à un cerbère en très grande forme.

Impliqué dans son tout premier match dans son nouvel uniforme, le gardien Francis Leclerc n’a pas mis de temps à obtenir l’admiration de ses nouveaux partisans en livrant une prestation sans faille devant les 1615 amateurs réunis au centre Henry-Leonard.

Première étoile du match (il a réalisé 38 arrêts), le numéro 35 a brillamment pris la relève de son prédécesseur (Antoine Samuel) et a disputé un fort match tout comme l’ensemble de ses coéquipiers devant lui.

Les locaux ont pris l’avance 1-0 en première période grâce au 25e filet de la campagne du vétéran Jordan Martel, qui a complété une belle pièce de jeu de son coéquipier D’Artagnan Joly.

Les visiteurs ont appliqué beaucoup plus de pression au cours du deuxième engagement, mais Francis Leclerc (bombardé de 17 tirs durant la période) a refusé de céder en multipliant les arrêts clés.

Le vétéran Simon Chevrier a ensuite porté un dur coup au Titan, en toute fin de deuxième, quand il a doublé l’avance des siens alors que son équipe évoluait à court d’un homme.

Inspirés par les prouesses de leur homme masqué, les hommes de Martin Bernard ont continué de jouer avec intensité au cours du dernier tiers et ce superbe effort collectif leur a permis de l’emporter par jeu blanc.

En bref

  • D’Artagnan Joly a complété le pointage dans un filet désert
  • Le Drakkar sera de retour devant ses partisans, cet après-midi, alors qu’il recevra la visite des Screaming Eagles du Cap-Breton