/news/green
Navigation

La plus grosse bordée depuis le début de l’hiver

Les bancs de neige reprennent le dessus

Les gens de Québec se sont réveillés avec d’importantes accumulations au sol samedi.
Photo Pascal Huot Les gens de Québec se sont réveillés avec d’importantes accumulations au sol samedi.

Coup d'oeil sur cet article

L’étourdissant cocktail météo qui sévit sur Québec depuis la semaine dernière s’est conclu samedi avec la plus grosse tempête de neige depuis le début de la saison froide.

Après la pluie et le grésil, la veille, il est tombé 30 centimètres de neige en un peu plus de douze heures sur la Capitale-Nationale, de quoi en faire aisément la plus importante bordée jusqu’à présent cet hiver. La palme des précipitations revient toutefois à Montréal, qui a reçu 36 centimètres de neige.

Toutes les régions du Québec n’ont pas été touchées de la même façon par la dépression, dont la zone de précipitations était bien définie le long du fleuve Saint-Laurent, explique Environnement Canada. « C’était impressionnant de voir comment c’était coupé au couteau », a mentionné Amélie Bertrand, météorologue.

Ainsi, en début d’après-midi, il était tombé une vingtaine de centimètres à Saguenay, mais à peine 5 centimètres à Roberval. La Beauce a reçu environ 25 centimètres, alors que Charlevoix et le Bas-Saint-Laurent ont composé avec des chutes d’une vingtaine de centimètres, eux aussi.

Circulation pénible

À Québec, le passage de la tempête a compliqué les déplacements des automobilistes et des voyageurs, mais sans causer d’incident majeur. Les conditions se sont particulièrement détériorées dans la réserve faunique des Laurentides, où une sortie de route impliquant un poids lourd a entraîné la fermeture d’une voie sur la route 175 pendant de longues heures.

La bordée de neige a toutefois permis de regarnir les bancs de neige qui avaient fondu durant le redoux et les pluies abondantes, la veille. « En date du 9 janvier, on avait 62 centimètres de neige au sol, et quand je regarde les données, pour le 12, on était rendu à 45 centimètres. On a perdu presque 20 centimètres de neige », a analysé Amélie Bertrand.

Retour du froid

Le passage de la dépression hivernale marque le retour du soleil, mais aussi des températures glaciales. Le mercure atteindra tout au plus -17, dimanche, et -15, lundi, loin de la température maximale moyenne pour cette période de l’année, qui s’établit à -5.

Les températures devraient se stabiliser au niveau des normales de saison en milieu de semaine.


Pour consulter la météo, cliquez ici.