/weekend
Navigation

Le premier spectacle solo du « vieux débutant »

Yves P. Pelletier
Photo courtoisie Pat Beaudry Après plus de 35 années de métier, Yves P. Pelletier lance son tout premier one-man-show, Moi?.

Coup d'oeil sur cet article

Yves P. Pelletier aura attendu trois décennies, mais l’appel de la scène en solo s’est finalement fait sentir. Après des années de tournée avec Rock et Belles Oreilles et plusieurs projets de films, émissions et bandes dessinées, l’humoriste, qui fêtera ses 57 ans le 15 janvier, propose son tout premier one-man-show : Moi ?. Le Journal s’est entretenu avec lui.

Pourquoi avoir décidé de présenter un premier spectacle solo après toutes ces années ?

« L’idée de retourner sur scène est venue il y a deux ans, quand j’ai travaillé sur le spectacle The Tounes, avec RBO. On avait alors créé de nouveaux sketches pour offrir un bonus aux gens. Je m’étais retrouvé sur scène à faire des personnages et le monde riait. C’est là que je me suis rendu compte que j’aimais faire de la scène. [...] J’ai commencé ma carrière en 1981. Je suis un “vieux débutant”. C’est la première fois que je fais du stand-up et que je suis seul sur scène, mais ce n’est pas la première fois que je fais du spectacle. »

Avec ce plaisir que tu redécouvres, t’es-tu demandé pourquoi tu n’avais pas lancé ce spectacle plus tôt ?

« Pas vraiment. Je ne suis pas très carriériste et je n’aime pas planifier longtemps à l’avance. Ce show-là est né d’un désir de remonter sur la scène et de déconner. Faire de l’humour, mais aussi parler d’histoires personnelles. J’avais commencé à écrire des textes, depuis quelques années, où c’était plus moi qui étais à l’avant-plan. Je pensais peut-être en faire une bande dessinée. À un moment donné, je me suis dit que ça fonctionnait sur scène et que je pourrais faire du stand-up. Pendant des années, on me proposait de faire un spectacle solo et je n’étais pas sûr. Mais il y a deux ans, j’ai commencé à avoir le goût. Ce que je raconte sur scène, je n’aurais pas pu le faire il y a 20 ans. »

Ton one-man-show s’appelle Moi ?. Pourquoi avoir choisi ce titre ?

« Le titre Moi ? est un prétexte. Je fais du stand-up. Pour la première fois, je parle au “je”. Je vais à la rencontre de ce que je suis. C’est une interrogation personnelle. Je m’intéresse à un tas de sujets. Je trouvais que Moi ? faisait un beau concept pour relier toutes mes histoires ensemble. »

De quoi parle ce spectacle ?

« Je fais environ 50 % de personnages et 50 % de stand-up. Ça n’a pas été réfléchi. J’avais le goût de me déguiser et de faire dire des choses à mes personnages que je ne ­pourrais pas dire moi-même. Et dans mes histoires, je parle de mes voyages, des relations sentimentales, de mon enfance et de sport. Aussi, je me demande si je suis fou. Les gens me le disent souvent ! »

Parmi les personnages que nous retrouverons sur scène, y en a-t-il que nous avons connus dans RBO ?

« Oui, il y a Stromgol et Monsieur Caron. Je fais aussi un bulletin de nouvelles pour les malentendants. Ce qui est intéressant avec celui-là, c’est que je peux m’adapter à l’actualité. Il n’y aura pas de routine avec ce numéro-là, car il va changer à intervalles réguliers. »

Comment est-ce de partir en tournée à bientôt 57 ans ?

« J’aime ça. J’ai tout le temps chez moi un kit de voyage. Tu me dirais que l’on part dans un pays tropical ou au pôle Nord, en une demi-heure, je suis prêt ! J’ai tout ce qu’il faut à proximité. Être dans mes valises et faire le tour du Québec, c’est une des parties que je préfère. Ça fait longtemps que je n’ai pas fait de tournée. C’est un renouveau bien le fun. »

Cela fera bientôt huit ans que ton dernier long métrage, Le baiser du barbu, est sorti sur les écrans. Pourrons-nous voir un nouveau film d’Yves P. Pelletier dans les prochaines années ?

« J’ai des projets qui sont sur la glace. Puisque j’ai animé l’émission Partir autrement pendant deux ans et demi, tout a été retardé. Je travaille sur un court-métrage d’animation, mais ça peut prendre des années avant qu’il sorte. Il n’y a rien d’immédiat. En ce moment, la majeure partie de ma concentration va au spectacle. »


► Yves P. Pelletier présentera son premier spectacle solo, Moi ?, du 17 au 19 janvier, au Monument-National de Montréal, et le 30 janvier, à la Salle Albert-Rousseau de Québec. Pour toutes les dates : www.yvesppelletier.com.