/weekend
Navigation

Le week-end culturel de Catherine Sénart

Le week-end culturel de Catherine Sénart
Photo Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Quel est votre coup de cœur littéraire ?

Le week-end culturel de Catherine Sénart
Photo courtoisie

La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette, un livre extraordinaire. Ce roman m’a bouleversée, notamment en raison de la relation mère-fille particulièrement complexe. On y découvre également la vie difficile des artistes de cette époque. Cet ouvrage est un portrait d’une période de notre histoire vraiment passionnante. De plus, la plume de l’auteure est magnifique. J’ai été ­impressionnée par son écriture qui est d’une grande profondeur et d’une belle sensibilité. C’est toute une émotion qui en ressort.

Quel est le spectacle à ne pas manquer ?

Le week-end culturel de Catherine Sénart
Photo d'archives, Yves Renaud

Je ne peux m’empêcher de recommander la pièce Les fourberies de Scapin, dans laquelle je vais jouer le rôle de Zerbinette au côté d’André Robitaille et de Benoît Brière. C’est pour moi un retour au TNM après 16 ans d’absence. Cette pièce, qui n’est pas montée si souvent, est réconfortante et débordante d’humour. La mise en scène de Carl Béchard est magnifique. On compte une merveilleuse distribution composée de 12 acteurs. C’est le spectacle à voir !

Quel est le film qui vous a séduite ?

Le week-end culturel de Catherine Sénart
Photo courtoisie

J’ai beaucoup aimé le drame biographique Maudie avec Ethan Hawke et Sally Hawkins qui est extraordinaire et qui interprète Maud. Le film qui a été tourné en Nouvelle-Écosse est tiré d’une histoire vraie, celle de Maud Lewis. C’est vraiment très touchant. On suit l’histoire d’une artiste handicapée souffrant d’arthrite qui est engagée comme gouvernante par un homme reclus. Auprès de lui, son talent va s’épanouir. Elle s’est d’ailleurs fait connaître à travers le pays et par le monde pour ses tableaux, où elle pratique l’art naïf et folklorique. Un très beau film ! Par ailleurs, j’ai très hâte d’aller voir le film Hochelaga, terre des âmes de François Girard et qui prendra l’affiche dans quelques jours.

Quelle est la musique que vous avez récemment téléchargée ?

Le week-end culturel de Catherine Sénart
Photo d'archives, Patrick Lamarche

Le dernier album d’Ariane Moffatt, Le petit spectacle à La Chapelle. C’est très beau ! Elle revisite ses propres chansons dans une ambiance très intimiste. J’avais aussi beaucoup aimé son premier album, mais celui-ci est mon préféré. Un véritable coup de cœur !

Quelle est la série télé que vous aimez suivre ?

Le week-end culturel de Catherine Sénart
Photo d'archives, Gianni Fiorito

J’ai été séduite par la série The Young Pope du réalisateur Paolo Sorrentino. J’ai vu plusieurs de ses films et je le trouve complètement flyé. On est dans un mode réaliste à outrance, mais il réussit à jouer avec les symboles et les images de manière incroyable. De plus, sa direction artistique est extraordinaire. La série est superbement réalisée et les acteurs, Jude Law et Diane Keaton sont magnifiques. Le propos est décapant. On ne sait jamais d’une émission à l’autre, ce que ce jeune Pape va faire. C’est intéressant et surprenant. Un autre beau coup de cœur !

On suit Catherine Sénart

  • Au théâtre, elle sera de la distribution de la pièce de Molière, Les ­fourberies de Scapin qui prendra l’affiche au TNM du 16 janvier au 17 février et qui sera suivi d’une tournée au Québec.
  • On suit également la comédienne dans la série télé O’ à TVA, alors qu’Isabelle Johnson, son personnage, a pris un virage surprenant.
  • Au cinéma, on peut la suivre dans le film de Francis Leclerc, Pieds nus dans l’aube, où elle tient le rôle de Fabiola, la mère de Félix Leclerc.