/sports/others
Navigation

Les couples Duhamel-Radford et Séguin-Bilodeau seront à Pyeongchang

Meagan Duhamel et Eric Radford
Photo d'archives, AFP Meagan Duhamel et Eric Radford

Coup d'oeil sur cet article

Le couple de Meagan Duhamel et Eric Radford a remporté les Championnats canadiens de patinage artistique pour une septième fois de suite samedi soir, à Vancouver, ce qui le qualifie officieusement pour les Jeux de Pyeongchang. Vice-championne, la paire de Julianne Séguin et Charlie Bilodeau devrait également recevoir un laissez-passer olympique.

La compétition était la dernière étape du processus de qualification vers le grand rendez-vous sud-coréen. Les patineurs sélectionnés seront officiellement annoncés dimanche par le Comité olympique canadien et Patinage Canada.

Grâce à leurs performances à ces championnats, Tessa Virtue et Scott Moir, Piper Gilles et Paul Poirier ainsi que Kaitlyn Weaver et Andrew Poje en danse, Gabrielle Daleman et Kaetlyn Osmond du côté des femmes et Patrick Chan chez les hommes sont officieusement qualifiés eux aussi.

Un troisième couple, vraisemblablement Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro, une troisième femme et un deuxième homme seront confirmés dimanche.

Couronnés avec plus de 20 points d’avance

Deux fois champions du monde, Duhamel Eric Radford n’ont pas réussi leur meilleur programme court samedi soir. Si Duhamel a notamment chuté sur un quadruple Salchow lancé, leur exécution a tout de même été précise dans l’ensemble. Au final, ils ont affiché une note de 234,55.

«C’était un de nos Championnats canadiens les plus stressants des dernières années, spécialement pour le programme long. C’était la première fois que nous le faisions en deux saisons, ce qui a un peu changé nos attentes et notre préparation, a précisé Duhamel. Je crois qu’en général nous sommes satisfaits. Le premier quadruple est toujours un peu ardu pour nous, mais nous avons été capables de bien patiner tout le reste.»

À l’inverse, Séguin et Bilodeau ont offert une prestation presque sans bavure, si ce n’est d’un manque de synchronisme dans une manœuvre côte-à-côte. Résultat de l’exercice, une récolte totale de 213,00 points.

Moore-Towers et Marinaro (209,85) ont obtenu la médaille de bronze, devant Lubov Ilyushechkina et Dylan Moscovitch (190,53).

Huitième titre pour Virtue et Moir

En danse, Virtue et Moir, qui s’entraînent à Montréal, ont été couronnés champions canadiens pour une huitième fois. Médaillés d’or aux Jeux de Vancouver, d’argent à Sotchi et champions du monde en titre, Virtue et Moir ont amélioré le record national avec un total de 209,82 points.

Deux autres couples ontariens les ont accompagnés sur le podium, soit Gilles et Poirier (192,08) ainsi que Weaver et Poje (191,09).

Troisièmes du programme court, Carolane Soucisse et Shane Firus ont vu leurs espoirs de se rendre à Pyeongchang s’évaporer en glissant au quatrième rang (180,73).

Daleman devance Osmond

Daleman s’est par ailleurs offert un deuxième titre canadien en cadeau pour son 20e anniversaire. Sa note cumulative de 229,78, une marque nationale, lui a permis de devancer la championne de 2017, Osmond (218,73).

Surprise pour la troisième place, alors que Larkyn Austman (169,62) a profité des ennuis d’Alaine Chartrand (164,21) pour monter sur le podium.

Patrick Chan intouchable

Du côté des hommes, Chan (272,24) a poursuivi sa domination sur la scène canadienne en remportant une 10e médaille d’or, un record.

L’Albertain Keegan Messing (259,25) et l’Ontarien Nam Nguyen (258,16) se sont respectivement classés deuxième et troisième.