/news/health
Navigation

Mise en garde contre des tomates séchées

Mise en garde contre des tomates séchées
Sun Media

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) a invité la population à ne pas consommer des tomates séchées qui ont été vendues par l’entreprise Maison René-Verrier.

Dans un communiqué, le MAPAQ a expliqué que le produit «n’a pas été conditionné de façon à en assurer l’innocuité».

Le produit «tomates séchées et basilic» a été vendu à l’état réfrigéré et conditionné dans des pots de verre munis d’un couvercle métallique en format de 250 ml. Tous les lots vendus jusqu’au 11 janvier 2018 inclusivement sont concernés. L’étiquette comporte la mention «Maison René-Verrier».

Les personnes en possession du produit ne doivent pas le consommer et sont invitées à le retourner à l’établissement où elles l’ont acheté.

«Même si le produit ne présente pas de signe d'altération ni d'odeur suspecte, le consommer peut représenter un risque pour la santé», a précisé le MAPAQ, tout en indiquant qu’aucun cas de maladie associée à la consommation de cet aliment n’a été signalé jusqu’à présent.