/sports/football/rougeetor
Navigation

Pas de Coupe Vanier au PEPS en 2018

Patrick Roy, depart, Remparts, Jacques Tanguay
Photo d'archives Jacques Tanguay Jacques tanguay, président du Rouge et Or

Coup d'oeil sur cet article

Le PEPS de l’Université Laval ne sera pas l’hôte de la prochaine Coupe Vanier.

USports n’a pas encore statué sur l’identité de la ville hôtesse de la prochaine Coupe Vanier, mais Laval a retiré ses billes. L’Université Laval avait signifié son intérêt en novembre dernier à Hamilton à l’occasion du championnat national, mais les délais les ont fait reculer.

« On ne veut pas servir de bouche-trou, a illustré le président de l’équipe de football Jacques Tanguay. Les délais sont trop longs. Organiser la Coupe Vanier demande du monde et des bénévoles et on a besoin de temps pour la préparer. J’ai prévenu Julie Dionne (la directrice par intérim du Service des activités sportives du PEPS) plus tôt cette semaine de notre décision de se retirer. »

« USports n’a pas encore pris de décision parce que les villes approchées n’ont pas rendu leur réponse et que les négociations avec la LCF se poursuivent, a indiqué Tanguay. Si leurs négociations n’aboutissent pas, USports choisira un autre bouche-trou. La Coupe Vanier est un événement qu’on adore et on la présentera une autre année. Ce n’est pas normal que l’identité de la ville hôtesse de 2018 ne soit pas encore connue à ce moment-ci de l’année. Dans le futur, les sites devront être connus plus longtemps d’avance. On ne peut pas improviser à la dernière minute. »

 TVA Sports

Tanguay n’a pas d’objection à ce que la Coupe Vanier et la Coupe Grey soient présentées la même fin de semaine dans la même ville, mais il veut s’assurer d’une chose si les deux événements se retrouvent sur les ondes de TSN comme ce fut le cas en 2007 et 2012 à Toronto et en 2011 à Vancouver. La Coupe Grey aura lieu cette année à Edmonton.

« Il n’est pas question qu’on tasse TVA Sports si jamais TSN obtient les droits des demi-finales canadiennes et de la Coupe Vanier, a prévenu Tanguay. Ce n’est pas des sommes astronomiques, mais TVA Sports met des montants importants pour chacune des équipes de notre conférence. Il n’est pas question de laisser tomber TVA Sports pour les parties à l’échelle canadienne au profit de RDS. C’est notre partenaire numéro un et leur intérêt va diminuer s’il perd les droits des demi-finales canadiennes et de la Coupe Vanier. Le RSEQ va devoir se tenir debout si USports conclut une entente avec TSN. »

Jusqu’en 2014, la Société Radio-Canada a présenté les parties du RSEQ jusqu’à la Coupe Dunsmore, mais a été écartée en 2011 et 2012 au profit de RDS pour les deux demi-finales nationales et la Coupe Vanier parce que TSN détenait les droits nationaux et voulait les garder dans la famille.