/sports/football/rougeetor
Navigation

Un ailier des Élans choisit le Rouge et Or

Jacob Doucet-Bruyère ne s’attend toutefois pas à jouer cette saison

Jacob Doucet-Bruyère
photo courtoisie Jacob Doucet-Bruyère

Coup d'oeil sur cet article

Jacob Doucet-Bruyère poursuivra sa carrière avec le Rouge et Or de l’Université Laval.

L’ailier espacé des Élans de Garneau a fait connaître sa décision mardi soir. « J’ai vraiment une bonne chimie avec Justin Éthier [le coordonnateur offensif du Rouge et Or] et les autres entraîneurs, et c’est la principale raison pour laquelle j’ai opté pour Laval, a expliqué Doucet-Bruyère. Laval est dans ma cour et depuis que je suis jeune, je veux jouer avec le Rouge et Or. »

Doucet-Bruyère a effectué trois autres visites. « Carleton m’intéressait beaucoup et David [Caron] me voulait beaucoup, a-t-il raconté au sujet de l’entraîneur de la ligne défensive des Ravens et ancien coordonnateur des unités spéciales des Élans. C’est David qui m’a recruté à Garneau, à ma sortie des rangs scolaires, mais il a compris ma décision. Montréal était aussi présent dans mon choix. »

L’ailier espacé de 6 pi 5 po et 230 livres a aussi visité le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke.

Inactif pendant toute la saison 2017 en raison d’une déchirure au ligament croisé antérieur du genou subie en mai avant le camp de printemps des Élans, Doucet-Bruyère a été opéré en septembre. « Ma blessure est du passé, a-t-il affirmé. Ma réhabilitation va bien. Je prévois recommencer à courir tranquillement très bientôt et je serai à 100 pour cent en mai. Je vais pouvoir m’entraîner avec les gars cet été et être prêt pour le camp d’entraînement. J’ai été bien entouré avec Vincent Marquis qui s’occupe de ma physio et son père, François, qui m’a opéré. »

Transition

Étant donné qu’il a été inactif une saison complète et que le Rouge et Or mise sur plusieurs receveurs d’expérience, Doucet-Bruyère estime qu’il vivra une période de transition en 2018. « Je vais tout donner, mais je ne verrai pas de terrain cette année, a-t-il indiqué. Je vais me développer et je serai prêt à ma deuxième ou troisième saison avec le départ de plusieurs receveurs. Je vais prendre mon temps. On me voit comme ailier espacé pour débuter, mais aussi comme ailier rapproché plus tard selon mon développement. »

Coéquipier de Doucet-Bruyère, le demi-inséré Mathieu Blanchette fera connaître sa décision dans les prochaines semaines.