/sports/football/rougeetor
Navigation

Un ex-secondeur du CNDF choisit le Rouge et Or

Yanis Chihat retrouvera plusieurs amis à l’Université Laval

Yanis chihat
photo courtoisie Yanis Chihat a effectué 41,5 plaqués, deux sacs et deux plaqués pour pertes la saison dernière avec le campus Notre-Dame-de-Foy.

Coup d'oeil sur cet article

Yanis Chihat poursuivra sa carrière avec le Rouge et Or de l’Université Laval.

Le secondeur du campus Notre-Dame-de-Foy a confirmé sa décision, lundi, après avoir effectué sa visite à Laval, vendredi dernier. Chihat a aussi visité les Carabins de l’Université de Montréal et les Redmen de McGill et a aussi considéré les Ravens de Carleton à un moment donné au cours de sa réflexion, mais sans jamais effectuer une visite.

Compétition

« Ce fut une décision difficile, a indiqué Chihat. Pour un gars de la Rive-Nord de Montréal (il a fait ses études secondaires à la polyvalente Armand-Corbeil), il aurait été plus facile de rester à Montréal, mais le programme de Laval est trop bon pour ne pas y aller. J’étais déjà déménagé à Québec pour mes études collégiales et je vais retrouver plusieurs bons amis de CNDF avec le Rouge et Or. »

« J’ai toujours beaucoup aimé la compétition et Laval est à la place, de poursuivre le secondeur de 6 pi 5 po et 220 livres auteur de 41,5 plaqués, deux sacs et deux plaqués pour pertes cette saison. Je veux gagner et Laval est le programme le plus réputé au pays. Après ma visite à Laval, j’étais pas mal décidé de choisir le Rouge et Or. »

Chihat pourrait se retrouver comme ailier défensif à ses premiers pas dans le circuit universitaire.

« La position d’ailier défensif m’intéresse, a-t-il indiqué. Je suis grand et j’ai de longs bras. De toute façon, j’en ai l’habitude puisque le secondeur extérieur se retrouvait souvent sur le coin de la ligne à CNDF. Je devrai toutefois prendre du poids. Je pèse 220 livres et j’aimerais prendre de 5 à 10 livres d’ici le camp estival. Les entraîneurs m’ont parlé de m’utiliser comme ailier défensif ou secondeur extérieur. »

Décisions à venir

Deux autres secondeurs du CNDF poursuivent leur processus de recrutement. Le secondeur intérieur Cédric Forbes-Mombleau, dont le frère Vincent s’est engagé avec le Rouge et Or avant le congé des Fêtes, a visité les Carabins et il fera de même avec Laval. Quant à Charles-Antoine Beaulieu, il n’a pas encore statué sur son avenir universitaire.

Frédéric Pongo est dans la même situation. Le secondeur des Élans de Garneau hésite entre le Rouge et Or et les Carabins et n’a pas complété ses visites. Il a visité les Bleus la fin de semaine dernière.