/entertainment/comedy
Navigation

Les Denis Drolet en dessin animé

Le duo d’humoristes travaille sur un projet animé depuis 12 ans

Coup d'oeil sur cet article

Depuis plus d’une décennie, Les Denis Drolet caressent un rêve qu’ils n’ont jamais vraiment abordé publiquement : celui d’avoir leur propre dessin animé inspiré de leur univers coloré. Le Journal a mis la main sur les croquis avec lesquels les deux comiques espèrent intéresser un diffuseur télé.

Avant Noël, Les Denis Drolet pensaient que ça y était. En développement avec Télétoon pour leur projet de dessin animé depuis quelques mois, tout allait bon train. Les deux humoristes avaient imaginé un cartoon mettant en vedette leurs propres personnages dans différentes aventures.

Denis barbu n’a pas perdu son air grognon.
Photo courtoisie, dessins d’Alex A.
Denis barbu n’a pas perdu son air grognon.

« Deux gars de 40 ans qui vivent chez leurs parents et qui ont de la misère à se caser », décrit Sébastien Dubé, alias le Denis barbu.

Le Denis à palettes.
Photo courtoisie, dessins d’Alex A.
Le Denis à palettes.

Au bout de quelques rencontres, le diffuseur a toutefois changé son fusil d’épaule. « Ils ont écrit un nouveau synopsis, mentionne Vincent Léonard, alias le Denis à palettes. C’était rendu que ça s’appelait Hillbilly Cosmic et ça se passait dans l’espace ! »

« Il y avait Les Denis avec des robots et leur mère était un peu comme Sarah Connor, dans Terminator ! ajoute Sébastien, éberlué. On ne comprenait plus rien. » « C’est le syndrome du producteur qui trouve son idée meilleure que la nôtre », ajoute Vincent.

Sur le web

Déçus de la tournure des événements, les deux humoristes ont décidé de quitter le diffuseur avec leur projet. « On s’est sorti de la tête qu’il y a juste à Télétoon qu’on peut faire du dessin animé, dit Vincent. On prend le taureau par les cornes et on va le faire différemment. »

Steph est le pingouin animal de compagnie des deux Denis, dans le dessin animé.
Photo courtoisie, dessins d’Alex A.
Steph est le pingouin animal de compagnie des deux Denis, dans le dessin animé.

« Nous allons peut-être le “pitcher” sur le web pour créer un “buzz” », dit Sébastien.

Le duo a approché l’illustrateur Alex A., qui est derrière la populaire bande dessinée L’agent Jean. « C’est un fan des Denis et il vient de Saint-Jérôme comme nous, dit Vincent. Je l’ai rencontré parce que c’est l’idole de mon gars. Les enfants de 8 à 15 ans adorent L’agent Jean. »

En anglais

Just-to-buy-my-love a sa place dans le projet animé.
Photo courtoisie, dessins d’Alex A.
Just-to-buy-my-love a sa place dans le projet animé.

 

Les deux comiques regardent aussi du côté anglophone pour ce projet, avec Comedy Central et Netflix en tête. Comment s’appellerait leur série en anglais ? Deux noms étaient envisagés : The Browns ou Totally Normal.

« Comme nos personnages ne sont pas connus à l’étranger, on se concentrerait sur deux “losers” perdus et étranges », conclut le Denis barbu.


Les Denis Drolet présenteront leur nouveau spectacle, En attendant le beau temps, les 30 et 31 janvier au Monument-National de Montréal. Infos : lesdenisdrolet.com