/opinion/columnists
Navigation

Price n'a pas de quoi être fier de ses statistiques

Price n'a pas de quoi être fier de ses statistiques
Photo Le Journal de Montréal, Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Carey Price sera le seul représentant du Canadien à la classique des étoiles ce week-end, mais mérite-t-il d’être à Tampa avec les statistiques qu’il affiche?

Bien sûr que non. Surtout avec le mauvais début de saison qu’il a connu et qui a fait mal à une équipe déjà très faible à la défense.

À sa sixième participation au match des étoiles, Price n’aura pas de quoi être fier de ses statistiques lorsqu’on le présentera à la foule, soit une fiche de 14-17-4, une moyenne de buts alloués de 3,02 et un pourcentage d’arrêts de .905.

Mais bon. Étant donné que c’est une rencontre mettant en vedette les joueurs les plus populaires de la LNH, et non pas ceux qui affichent les meilleures statistiques cette saison, Price a sa place parmi les étoiles et il ira donc se changer les idées à ce gros «party» annuel. Disons que le match contre les Hurricanes l’a mis dans l’ambiance en vue d’un festival de buts dimanche!

Chaque équipe doit être représentée par un joueur, comme on le sait, et ce n’est pas la première fois qu’un gardien présentant une fiche inférieure à ,500 se retrouve au match des étoiles. Ce fut le cas de Mike Smith l’an passé, lui qui était le représentant des Coyotes.

Le compte à rebours

Pendant que Price sera en Floride, je me demande bien ce que feront Marc Bergevin et ses adjoints, car le moment des grandes décisions approche. Le compte à rebours est commencé puisque dans un mois, jour pour jour, ce sera la date limite des échanges dans la LNH.

On s’attend à ce que des joueurs du Canadien changent d’adresse. Tomas Plekanec intéresserait, dit-on, les Penguins. La réputation de Plekanec comme joueur défensif demeure bonne. Le hic, c’est qu’il n’est plus capable de trouver le fond du filet, son dernier but remontant au 14 décembre. Mais des gars capables de marquer des buts, les Penguins en ont quelques-uns...

En échange des services de Plekanec, Bergevin obtiendrait, au mieux, un choix de deuxième ronde au repêchage. Andrew Shaw, s’il est remis à temps de sa blessure, pourrait lui aussi susciter un certain intérêt.

Si Bergevin veut porter un grand coup, il devra échanger un joueur qui a une réelle valeur, comme Max Pacioretty. Plusieurs observateurs croient que le capitaine pourrait être échangé, mais je n’en suis pas certain. C’est un pensez-y-bien. Il faudrait que le Canadien s’assure d’obtenir un joueur de centre de premier plan et ils sont rares sur le marché. D’échanger Pacioretty, le meilleur marqueur du CH depuis plusieurs années, en retour d’un bon défenseur ne réglerait rien...