/news/currentevents
Navigation

Il tire sur les clients d’un resto-bar et blesse une femme

L’individu qui a ouvert le feu sans raison apparente est recherché par les policiers

FD-COUPS FEU
Photo Agence QMI, Erik Peters

Coup d'oeil sur cet article

Un individu qui semble avoir voulu « passer un message » a ouvert le feu aléatoirement dans un resto-bar réputé lié aux gangs de rue, tôt vendredi matin à Montréal, blessant du même coup une cliente de 25 ans.

Il était environ 2 h lorsqu’un homme a fait irruption au Lucky 7, connu des policiers pour être fréquenté principalement par des membres de gangs. L’établissement, situé à l’angle de la rue Jarry Est et de la 10e Avenue dans le quartier Saint-Michel, comptait quelques clients seulement quand le suspect est entré.

Ce dernier a ouvert le feu à plusieurs reprises avant de prendre la fuite à pied. Les témoins n’ont pas remarqué la direction empruntée et aucune description physique de l’homme n’a été transmise par les autorités jusqu’à maintenant. Aucune arrestation n’a été faite.

Une victime

Une seule personne a été blessée. Atteinte vraisemblablement par ricochet, une femme de 25 ans a été transportée d’urgence à l’hôpital. Les médecins ne craignent pas pour sa vie.

Considérant la clientèle habituelle du resto-bar, l’auteur du crime pourrait avoir tenté de « passer un message » en ouvrant le feu de la sorte, selon nos sources.

Un large périmètre de sécurité a été érigé peu après les événements afin de protéger la scène de crime. Des techniciens en identité judiciaire ont été dépêchés sur les lieux afin de récolter toutes les preuves disponibles.

Des caméras de sécurité se trouvaient à l’intérieur du Lucky 7 et les images ont été remises aux enquêteurs.

FD-COUPS FEU
Une partie de la rue Jarry Est a été fermée à la circulation pendant plusieurs heures tôt vendredi matin afin de permettre aux policiers de passer la scène de crime au peigne fin (ci-dessus). Des coups de feu ont été tirés dans le resto-bar Lucky 7.
Photo Agence QMI, Erik Peters
Une partie de la rue Jarry Est a été fermée à la circulation pendant plusieurs heures tôt vendredi matin afin de permettre aux policiers de passer la scène de crime au peigne fin (ci-dessus). Des coups de feu ont été tirés dans le resto-bar Lucky 7.