/sacchips/zonepolcan
Navigation

Le bagel au centre des négos de l’ALÉNA à Montréal

Le bagel au centre des négos de l’ALÉNA à Montréal
Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les journalistes internationaux qui sont à Montréal cette semaine pour couvrir les négociations pour le renouvellement de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) ont dû se pencher sur l'un des plus vieux litiges commerciaux entre les États-Unis et le Canada.

Qui de Montréal ou de New York fait le meilleur bagel ?

Tourisme Montréal a décidé de mettre son grain de sel dans les longues discussions sur le renouvellement de l’ALÉNA. De connivence avec les organisateurs de la réunion, le gouvernement canadien, ils nourrissent les journalistes new-yorkais avec des bagels de Montréal !

Les boulangeries des deux villes ont sensiblement la même recette, mais ne cuisent pas le bagel de la même manière. À Montréal, il est bouilli dans une eau sucrée, tandis qu’à New York ils se permettent de faire le cylindre du bagel plus volumineux et mettre du sel en garniture, tandis qu’au nord on ajoute habituellement des graines de sésame ou de pavot.

Bref, le journaliste de Bloomberg qui est l’origine de ce plus récent chapitre de l’éternel débat a statué que « les bagels de Montréal sont vraiment bons, mais il manque un petit quelque chose ».

Le bagel au centre des négos de l’ALÉNA à Montréal
courtoisie

La ronde de négociations culminera lundi avec la participation de la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, et ses homologues américain et mexicain. Le Mexique, le Canada et les États-Unis cherchent à s’entendre sur un nouveau pacte commercial qui encadrera les importations et les exportations de milliers de produits entre ces trois pays. 

La Zone PolCan est une sorte de rapport quotidien sur l’actualité fédérale, mais racontée à notre manière. Ce sera l’occasion de vous faire un peu vivre la politique, mais en vous présentant des choses que vous ne verrez pas aux nouvelles.