/sports/racing
Navigation

Un horaire chargé

Kuno Wittmer aussi engagé à temps plein au Pirelli World Challenge

Kuno Wittmer Daytona
Photos courtoisie, Compass Racing Kuno Wittmer

Coup d'oeil sur cet article

DAYTONA BEACH | Kuno Wittmer a choisi de tourner le dos à BMW qui ne lui garantissait pas un nombre suffisant de courses en endurance.

Sa décision aura été la bonne puisqu’en se libérant de son contrat, en octobre dernier, le pilote montréalais a vu des équipages concurrents lui ouvrir la porte.

Ainsi, en plus de disputer l’intégralité des épreuves de la série d’endurance Continental dont la première manche a été disputée vendredi à Daytona, il sera engagé, également à temps plein, au prestigieux Pirelli World Challenge.

Wittmer est sorti d’une rencontre très fructueuse avec des représentants de Porsche, vendredi matin à Daytona.

« Vous pouvez maintenant l’annoncer, a-t-il relaté, je vais faire toutes les courses du Pirelli World Challenge à bord d’une Porsche GT3R de l’écurie GT Technik dans la catégorie GT. »

Kuno Wittmer Daytona
Le pilote québécois Kuno Wittmer s’est classé deuxième vendredi à bord de sa Audi au circuit de Daytona.
Photos courtoisie, Compass Racing
Le pilote québécois Kuno Wittmer s’est classé deuxième vendredi à bord de sa Audi au circuit de Daytona.

Contre ses deux frères !

Fait cocasse, il y affrontera deux de ses frères, Nick et Karl, qui participeront à la même série à bord respectivement d’une BMW M4 (classe GTS) et d’une BMW 235i (Touring).

Le coup d’envoi du Pirelli World Challenge, qui comporte 11 courses, sera donné du 9 au 11 mars dans les rues de Saint Petersburg, en Floride.

Une escale est prévue au Canada, à Mosport, à l’occasion de la visite des bolides NASCAR Pinty’s, du 18 au 20 mai.

Et, bonne nouvelle pour lui, il n’a aucun conflit de date dans le cadre des deux championnats.

Sur le podium

Parti de la position de tête, Kuno Wittmer a rallié l’arrivée au deuxième rang (en compagnie de son partenaire Rodrigo Sales) vendredi à bord de sa Audi RS3 lors de la première course (endurance de quatre heures) de la saison au Challenge Continental.

« Je suis satisfait d’accéder au podium, a dit le pilote de 35 ans, même si on souhaitait évidemment la victoire. Il s’est toutefois passé quelque chose dès que j’ai appliqué les freins à l’amorce du premier virage après le départ de la course.

« Le train avant s’est soudainement déstabilisé et la voiture n’a plus été la même, surtout dans la portion rapide du circuit. Mais bon, la saison est jeune, on aura l’occasion de se racheter. »


Wittmer et d’autres partenaires d’affaires vont procéder jeudi prochain à l’inauguration du Centre XPN Montréal Rive-Sud, un gymnase situé à Saint-Hubert. Le Montréalais se verra notamment confier la tâche d’entraîner de jeunes pilotes qui souhaitent, comme lui, faire carrière en course automobile.