/sports/opinion/columnists
Navigation

Vendeur ou acheteur?

Blue Jackets vs Canadiens
Photo Martin Chevalier Alex Galchenyuk intéresserait les Blue Jackets de Columbus.

Coup d'oeil sur cet article

Le week-end des étoiles est le moment bien choisi pour les directeurs généraux de faire une dernière évaluation des effectifs et ensuite de s’assurer qu’un plan de relance sera instauré.

On peut présumer que Marc Bergevin profitera de cette trêve de quelques jours. Qu’il consultera ses adjoints – ceux qui l’ont guidé au cours des derniers mois et qui l’ont entraîné dans un bourbier – et il aura des choix à faire.

Il sera intéressant de suivre de près la réaction des dg de l’Association de l’est. Ceux dont les équipes ont de grandes ambitions, ceux dont les formations sont en position idéale pour une qualification aux séries éliminatoires et ceux dont les équipes luttent désespérément pour justement obtenir un droit de passage pour le tournoi printanier.

Si on y allait d’une mise à jour des formations de l’Association de l’est ?

Les grandes ambitions

Tampa Bay : Victor Hedman reviendra dans deux à trois semaines. Le Lightning n’a pas trop de faiblesse, bien que l’arrivée d’un défenseur expérimenté serait une police d’assurance.

Boston : Si Brad Marchand consulte le guide sur la collectivité, comment respecter ses coéquipiers, les Bruins croient qu’ils ont les effectifs pour compétitionner au même niveau que le Lightning. Un autre attaquant est souhaité.

Washington : C’est un refrain qu’on connaît bien. Chaque printemps, les Capitals sont parmi les équipes ciblées pour gagner la coupe Stanley. Or, cette année, c’est moins certain, mais on y croit à Washington.

Position intéressante

Toronto : Les Maple Leafs termineront dans le Top 3 de la division atlantique et cette équipe pourrait surprendre quand s’ébranlera le tournoi printanier. Les Leafs doivent dénicher un défenseur expérimenté.

Lutte à finir

Colombus : Il y a un écart de cinq points entre les Hurricanes de la Caroline, 8e au classement de la division métropolitaine, et les Blue Jackets, 2e au classement. Les Jackets sont à la recherche d’un joueur de centre. Alex Galchenyuk les intéresse.

Pittsburgh : Les Penguins vont-ils faire le même coup une troisième année de suite ? Connaître une deuxième moitié de saison leur permettant de se démarquer ? À la recherche d’un troisième joueur de centre. Dans la mire, Jean-Gabriel Pageau.

New Jersey : La question : les Devils peuvent-ils maintenir le rythme ? Il faudra que Corey Schneider et Taylor Hall reviennent au jeu et demeurent en santé. Ce sera difficile, mais Ray Shero va-t-il modifier son plan de relance ? On en doute.

Philadelphie : Les Flyers ont des effectifs capables de marquer des buts, mais on s’interroge toujours sur les gardiens et sur l’unité défensive.

New York Rangers : Les Rangers ont peut-être lancé la serviette. Ils ont encore 19 matchs à disputer à l’étranger contre 13 à domicile. Sur le marché : Rick Nash, Michael Grabner, David Desharnais, Nick Holden.

New York Islanders : Les Islanders sont redoutables en attaque avec deux joueurs de centre comme John Tavares et Mathew Barzal. Mais ils pourraient rater les séries éliminatoires s’ils ne parviennent pas à dénicher un solide gardien.

Caroline : Une équipe énigmatique. Bons défenseurs, ils sont jeunes et dynamiques.

Dans un Cul-de-sac

Detroit : Oublions ça. Les Red Wings ont choisi de prendre la direction « jeunesse ». Donc, on va privilégier les joueurs prometteurs de l’organisation.

Floride : Deux centres à faire rêver certains directeurs généraux, je pense à Alexander Barkov et Vincent Trochek... Un bon ailier, Jonathan Huberdeau.

Situation désespérée

Ottawa : On questionne l’éthique au boulot d’Erik Karlsson. On se demande s’il veut vraiment demeurer à Ottawa. L’organisation va procéder à plusieurs changements. Les Jets ont un intérêt pour Derick Brassard. Deux joueurs convoités : Mike Hoffman et Jean-Gabriel Pageau.

Buffalo : Une saison à oublier. À revoir tous les effectifs de l’organisation. Evander Kane sera joueur autonome sans restriction et, par conséquent, il changera d’adresse.

Dans quelle catégorie doit-on inscrire le Canadien ? Dans la catégorie « cul-de-sac » ou encore « situations désespérées » ?

À 10 points des Flyers, l’équipe qui occupe le dernier rang de la section « équipes repêchées », et cinq formations à déloger pour atteindre l’objectif, la catégorie « situations désespérées » convient parfaitement. Il faudra que le CH conserve une moyenne d’efficacité de ,696 pour espérer, et je précise, espérer, une qualification aux séries éliminatoires.

À Bergevin de passer aux actes. Qu’il garde ses distances d’ici le 26 février, date limite pour les transactions, ne m’étonnera pas.

Pourquoi précipiter les événements ? Max Pacioretty quittera éventuellement le Canadien. Pourquoi pas pendant l’entre-saison ? Les équipes, capables de payer le gros prix pour Pacioretty, préféreront la prudence d’ici la fin de la saison. Les directeurs généraux de ces formations ne voudront pas briser la chimie de leur équipe.

À suivre...