/entertainment
Navigation

Tout le monde dehors!

Tout le monde dehors!
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

L’air frais, le plein de vitamine D, la mise en forme et le plaisir personnel : les raisons de faire du sport en plein air sont multiples. Plusieurs groupes d’entraînement extérieurs offrent des cours aux quatre coins de la ville de Québec.

Les groupes d’entraînement en plein air sont en expansion et les types d’activités proposées sont de plus en plus variés.

Patricia Drolet, copropriétaire de Cardio Plein Air de la Cité-Limoilou, indique qu’elle offre plus d’une dizaine de types d’entraînement dans les parcs de la ville, comme le cardio-raquette, le cardio-poussette, la marche nordique et le cardio-traîneau.

Tout le monde dehors!
Photo Stevens LeBlanc

Si l’aspect financier peut être attrayant pour les participants – il n’y a pas de frais d’abonnement comme dans les centres –, les bienfaits physiques et psychologiques sont des arguments de poids pour motiver les troupes.

Tout le monde dehors!
Photo Stevens LeBlanc

« L’exercice en plein air apporte une meilleure oxygénation, on fait le plein de vitamine D, on travaille les muscles stabilisateurs, avec les surfaces instables, le vent et les dénivelés, donc on travaille des petits muscles profonds qui ne travailleraient pas sur un tapis roulant », indique Mme Drolet.

Elle ajoute que la vitamine D joue un rôle important sur la régulation de l’horloge biologique, donc augmente la qualité du sommeil.

Tout le monde dehors!
Photo Stevens LeBlanc

Beaucoup avec peu

Hélène Bouffard, coordonnatrice des activités de conditionnement physique et mieux-être au PEPS de l’Université Laval, indique que les variations d’exercices sont faciles à improviser, et avec peu de matériel, à l’extérieur.

Tout le monde dehors!
Photo Stevens LeBlanc

« Au PEPS, il y a plein de structures, comme le stade, où il y a plusieurs murets de béton que l’on peut utiliser pour ajouter une composante musculaire ou augmenter l’intensité dans un exercice », explique-t-elle.

Lors du cours de cardio-raquette, proposé au PEPS, les participants font bien plus que marcher. « C’est un cours de conditionnement physique, mais en raquettes. Les participants vont faire du squat, de la course, des tractions. Ce n’est pas une randonnée. On court, on saute, on arrête et on peut faire des tractions de bras », lance-t-elle.

Par ailleurs, l’assiduité est bien meilleure avec les entraînements en plein air.

« C’est plus beau, ça passe plus vite et on voit plein de choses. Les gens sont plus motivés et le taux d’assiduité et de rétention est bien meilleur. Les gens persistent », termine Mme Drolet.

Quelques endroits pour vous entraîner au grand air :

Tout le monde dehors!
Photo Stevens LeBlanc

 

  • Peps de l’Université Laval : Cardio Raquette
  • Plaines d’Abraham : Cardio Raquette – Cardio Jogging – Cardio Vitalité – Cardio Musculation – Cardio Aîné - Course
  • Parc du Bois-de-Coulonge : Cardio Jogging
  • Parc Victoria : Cardio Fit
  • Centre Plein Air Beauport : Cardio Raquette
  • Base de plein air de Sainte-Foy : Cardio Traineau – Cardio Raquette – Cardio Musculation – Cardio Vitalité

Pour plus d’informations et pour les horaires :