/news/currentevents
Navigation

La suspecte aurait elle-même appelé le 911

Le premier homicide de l’année à Montréal s’est déroulé dans un condo de LaSalle dimanche soir

Coup d'oeil sur cet article

Une femme de 34 ans se serait elle-même dénoncée à la police après avoir vraisemblablement poignardé à mort sa mère dimanche soir à LaSalle.

L’histoire, qui a toutes les apparences d’un drame familial, a débuté autour de 23 h, dans un condo situé sur le boulevard Guy-Bouchard, à l’angle de la rue Marie-Rollet.

Pascal Girard/AGENCE QMI

Pour une raison qui demeure inconnue, une chicane a éclaté entre une femme de 61 ans, Yun Yu, et sa fille, Meng Ye. La situation a tellement dégénéré que cette dernière aurait poignardé sa mère dans le dos avec un objet coupant.

Une fillette d’environ un an, qui serait l’enfant de la suspecte, était dans l’appartement lorsque le drame s’est produit. Elle n’a subi aucune blessure.

Selon les voisins interrogés sur les lieux, c’est plutôt la grand-mère qui s’occupait de la petite à temps plein puisque Mme Ye est rarement présente. Il n’a pas été possible de savoir si elle habitait sur les lieux.

Du sang dans la neige

Au lendemain du drame, les traces de sang toujours visibles dans la neige indiquaient clairement le chemin emprunté par Mme Yu pour aller chercher de l’aide.

Pascal Girard/AGENCE QMI

Elle a d’abord cogné chez sa voisine, mais comme personne n’a ouvert la porte, elle s’est déplacée jusque dans la rue. Elle s’est alors effondrée au sol, ensanglantée. C’est à cet endroit que les services d’urgence l’ont retrouvée. Elle agonisait.

La victime a été transportée d’urgence à l’hôpital, où son décès a été constaté.

Pendant que les ambulanciers et les policiers assistaient la sexagénaire, Meng Ye est sortie du logement. Selon nos informations, c’est elle-même qui aurait contacté le 911 pour leur indiquer qu’elle venait de poignarder sa mère. Elle a été arrêtée sur-le-champ et n’a montré aucune résistance.

Elle a été interrogée par les enquêteurs des crimes majeurs une bonne partie de la journée de lundi. Tout indique qu’elle sera amenée devant un juge mardi, mais la nature des accusations qui devraient être déposées contre elle n’a pas été dévoilée.

Relation difficile

Les deux femmes entretenaient une relation visiblement houleuse, selon les voisins rencontrés lundi.

« La dame dans la soixantaine était bien gentille, elle s’occupait toujours du bébé, a indiqué Maude Deschene, qui habite le condo voisin. La fille, par contre, me semblait toujours nerveuse et sur la défensive. »

Des policiers et des ambulanciers, avaient dû intervenir à quelques reprises au cours des derniers mois pour différentes situations entre elles.