/news/education
Navigation

Une application en cas d’urgence à l'UQAR

Une application en cas d’urgence à l'UQAR
Capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

L'Université du Québec à Rimouski se dote d'une application pour appareils mobiles afin de rejoindre rapidement ses étudiants et ses employés en cas d'urgence. À peine lancée, Sécurité UQAR a été téléchargée plus de 600 fois en moins de 24 heures.

L'application permet de diffuser en direct des messages avisant autant de la suspension des cours, d'un incendie, d'une évacuation ou même de la présence d'un individu suspect, que ce soit sur le campus de Rimouski ou celui de Lévis.

Il faut dire que l'UQAR emploie déjà toutes sortes d'outils pour rejoindre ses étudiants et ses employés. Par exemple son site web, les réseaux sociaux et les courriels. Mais avec cette nouvelle application, la notion d'instantanéité prend toute son importance.

Et c'est ce que souhaite l'UQAR. Rejoindre le plus de monde possible immédiatement en cas d'urgence et surtout pouvoir mettre à jour en temps réel l'évolution d'une situation d'urgence.

«Notre objectif était d'avoir un outil qui pouvait nous permettre de faire des notifications en temps réel auprès des étudiants qui pouvaient se retrouver dans des salles de cours ou ailleurs. Par exemple, si on avait un tireur actif dans l'établissement, on pourrait informer les étudiants de demeurer confinés où ils sont», a expliqué Nadia Drapeau, directrice des services aux bâtiments de l'UQAR

Des applications de ce type sont utilisées dans quelques universités québécoises et dans plusieurs établissements américains. Au total, l'UQAR compte 6800 étudiants et quelques 750 professeurs et employés dans ses deux campus.