/lifestyle/food
Navigation

Des poutines à s’en lécher les babines

Coup d'oeil sur cet article

Le fromage n’a jamais été aussi fondant, les frites craquantes et la sauce savoureuse que pendant la « Poutine Week », qui se poursuit jusqu’au 7 février, dans environ 80 restaurants de Québec. En voici quelques-unes pour vous mettre l’eau à la bouche.

Café au Temps perdu - La Cabane à sucre

Photo courtoisie

 

La Café au Temps perdu (867, avenue Myrand) vous propose un avant-goût de la saison de l’érable avec sa poutine nommée La Cabane à sucre. Des frites à l’ancienne toujours enveloppées de leur pelure sont nappées d’une sauce au sirop d’érable et poivre, dans laquelle fondent doucement des grains de fromage Victoria, ainsi que des morceaux de fromage Perron à la bière noire Criminelle de la Voie Maltée. Des chips de bacon, des oignons confits et des oreilles de crisse parsemés sur le dessus, vous donneront envie de revêtir votre chemise à carreaux.

Le Sacrement - La Garam Masala

Photo courtoisie

 

L’hiver semblera bien loin lorsque vous dégusterez la poutine indienne du Sacrement (1380, chemin Ste-Foy). Les riches arômes de la sauce concoctée à partir d’épices (graines de fenouil, de moutarde, de coriandre, mélange d’épices en poudre, ail, gingembre, etc.), de tomates et de lait de coco, mélangés aux saveurs du poulet cuit sous vide pendant 12 heures enrobé de garam masala, vous feront oublier la neige. Évidemment, il ne s’agirait pas d’une poutine sans les frites maison fraîchement coupées et le fromage en grains Victoria, auxquels s’ajoutent les chips de patate douce.

Miyagi Bistro thaï & sushis - La Pout à Fardoche

Photo courtoisie

 

Miyagi (523, 3e Avenue) a sorti son fumoir pour cette semaine consacrée à la poutine, afin d’y faire fumer à froid, au bois d’érable, du saumon qui sera ensuite transformé en bacon, l’élément vedette de la Pout à Fardoche. Celle-ci réunit dans un même bol, des frites de pommes de terre rouges, le fromage en grains St-Laurent, une sauce barbecue maison, des rondelles d’oignons tempura à la bière Moosehead, panko et épices Shanghaï, des oignons et poivrons rouges sautés et flambés, du bacon de saumon fumé, ainsi que du basilic thaï. Sur le dessus trône un sashimi de saumon fumé à froid, à déguster seul, avant d’engloutir la poutine.

La Gaspésienne 51 - La Pincée

Photo courtoisie

 

Cette création du restaurant La Gaspésienne 51 (1626, chemin Saint-Louis) donne envie de prendre le large ou de planifier des vacances au bord de la mer. Dans cette poutine nommée « La pincée », les frites ont été remplacées par des beignets de pommes de terre au hareng boucané (Le fumoir d’antan). Ceux-ci côtoient des morceaux de homard de l’île d’Anticosti (Pêcheries Raymond Desbois), le fromage en grains de la fromagerie Victoria, puis tous les ingrédients sont liés par une sauce crémeuse à la bisque.

Jack Saloon - Punching Bag Poutine

Photo courtoisie

 

Un sac de Doritos n’aura jamais été aussi bien garni qu’avec la poutine proposée par les restaurants Jack Saloon (2360, chemin Ste-Foy et 1155, de la Chevrotière), qui marie des frites maison (pommes de terre russet idaho, yukon gold, patates douces), une sauce au fromage revisitée par le chef David Struggle, des morceaux de poitrine de bœuf fumée (burnt ends) dans un enrobage d’épices New York, ainsi que du fromage en grains Kingsey. Le tout est arrosé d’une sauce barbecue maison épicée-sucrée, puis couvert d’une salade de chou à la fois crémeuse et vinaigrée.

Les recettes et les photos de toutes les poutines offertes à 10 $ pendant la « Poutine Week », événement présenté par RestoQuébec et Kingsey, sont publiées sur www.lapoutineweek.com, où il est aussi possible de voter pour votre recette préférée.