/sports/football/rougeetor
Navigation

Hugo Larue choisit le Rouge et Or

Le demi de coin Hugo Larue a confirmé, mercredi, qu'il se joignait au Rouge et Or.
Le demi de coin Hugo Larue a confirmé, mercredi, qu'il se joignait au Rouge et Or.

Coup d'oeil sur cet article

Hugo Larue poursuivra sa carrière avec le Rouge et Or de l’Université Laval.

Le demi de coin des Faucons de Lévis-Lauzon a confirmé sa décision, mercredi, lors d’une rencontre avec les entraîneurs du Rouge et Or. «Dès le moment où j’ai décidé de mon champ d’études, c’était clair que j’allais jouer avec le Rouge et Or parce que le génie forestier s’offre uniquement à Laval, a-t-il expliqué. Laval était toutefois dans mes choix dès le départ, peu importe mon choix scolaire. J’ai visité Sherbrooke quand je n’étais pas encore fixé sur le plan académique et j’ai décliné une proposition de visite de McGill parce que je savais que je n’y irais pas.»

Larue croit en ses chances de voir du terrain dès sa première saison.

«J’ai parlé avec Glen (Constantin) et il m’a dit que le Rouge et Or habillait quatre demis de coin à chaque match, a-t-il souligné. J’ai hâte de voir le niveau des gars. C’est sûr et certain que mon but est d’être habillé. Je suis confiant d’atteindre mon objectif.»

Bonne saison pour les faucons

Les Faucons ont atteint le carré d’as pour la première fois de leur histoire l’an dernier. «Même si ça ne s’est pas terminé comme on souhaitait, nous avons connu une superbe saison, a-t-il mentionné. Sur le plan personnel, on ne lançait pas souvent de mon côté. C’est décevant qu’on ne lance pas de ton côté, mais ça montre que tu fais bien ton travail.»

Natif de Trois-Rivières, Larue a été partant à ses trois saisons à Lévis. «Parce que je m’étais blessé à ma dernière saison juvénile, je n’avais pas eu beaucoup d’offres en Division 1, a-t-il expliqué. Parce que les Faucons évoluaient dans un même calibre que les Diablos, j’avais décidé de quitter Trois-Rivières. Je m’entendais bien avec Richard Savoie (l’entraîneur-chef de l’époque). J’ai été partant du côté large à ma première saison et du côté court à mes deux dernières.»