/sports/tennis
Navigation

Les conseils de Federer valent de l’or pour Auger-Aliassime

Le jeune a pu profiter de l’expérience du Suisse en décembre

Félix Auger-Aliassime
Courtoisie Félix Auger-Aliassime est le plus jeune joueur à percer le Top 200 depuis Rafael Nadal en 2002.

Coup d'oeil sur cet article

Même si une blessure à un genou a mis fin prématurément à son entraînement, Félix Auger-Aliassime et son entourage ont grandement apprécié leur expérience en compagnie de la légende vivante Roger Federer lors d’un camp à Dubaï, en décembre dernier.

« Ce fut une superbe expérience, a résumé son entraîneur Guillaume Marx, qui était lui aussi présent. La blessure de Félix est arrivée à la toute fin et il a pu profiter de l’expérience. Il n’a raté que les deux ou trois dernières journées d’un camp de trois semaines. Sur le terrain, Roger a montré des axes de travail intéressants. La qualité de son jeu est évidemment exceptionnelle. Félix et Roger ont passé beaucoup de temps seuls ensemble et les discussions valaient de l’or. »

Le récent vainqueur des Internationaux d’Australie n’a rien caché à ses invités. « De l’extérieur, on ne voit pas grand-chose de ce qu’il fait, a mentionné Marx. C’était bon pour nous de voir de l’intérieur comment ça se passe. Il n’y avait aucune restriction. En contrepartie de sa grande ouverture, il s’attendait à de la discrétion de notre part. On comprenait aussi que nous n’étions pas là en espions. »

« Ce fut une superbe expérience pour Félix, mais aussi pour moi, Frédéric Fontang, qui partage le boulot avec moi sur la route lors des voyages de Félix, et pour le préparateur physique, de poursuivre Marx. On a pu échanger avec son personnel. »

Généreux

Cette invitation n’avait rien d’un exercice de relations publiques pour celui qui détient le record pour le plus grand nombre de victoires en Grand Chelem avec 20 titres. « Il a été généreux de sa personne, a louangé Marx. Il n’a pas calculé son temps et son aide. Il démontrait de l’intérêt à partager ses connaissances et son expérience. Il était très naturel. »

Auger-Aliassime et Federer sont nés tous les deux un 8 août, mais à un intervalle de 19 ans. La raquette qui a grandi à L’Ancienne-Lorette et qui a fait ses classes au club Avantage est âgée de 17 ans, comparativement à 36 ans pour le Suisse.

Plus jeune joueur à percer le Top 200 depuis Rafael Nadal en 2002, Auger-Aliassime effectuera son retour au jeu la semaine prochaine à l’occasion du Challenger de Budapest. Il est parti pour la Roumanie mercredi.

Après Budapest, Auger-Aliassime vivra une première à Rotterdam, du 12 au 18 février, alors qu’il prendra part à son premier tournoi ATP en carrière. Les plans peuvent changer d’ici là, mais l’entourage d’Auger-Aliassime prévoit qu’il participera au Challenger de Drummondville, du 12 au 18 mars.