/news/provincial
Navigation

Place Jean-Béliveau: Peter Stastny souhaite être immortalisé avec Anton et Marian

Marian, Anton et Peter Stastny devant l'entraîneur des Nordiques de l'époque, Michel Bergeron
PHOTO D'ARCHIVES Marian, Anton et Peter Stastny devant l'entraîneur des Nordiques de l'époque, Michel Bergeron

Coup d'oeil sur cet article

Peter Stastny ne veut pas être immortalisé seul sur la place Jean-Béliveau.

L’ex-vedette des Nordiques serait prête à voir s’ériger une statue avec ses frères Marian et Anton.

C’est du moins ce qu’il a mentionné en entrevue au FM93 avec Éric Duhaime, vendredi.

«Je serais prêt à changer ma statue pour en avoir une avec mes deux frères. C’était un des plus grands souvenirs, des plus grands honneurs pour moi de jouer avec mes deux frères. Du moment où on était ensemble à Bratislava au moment où Marian a été échangé à Toronto, c’était quatre années absolument extraordinaires.»

L'ancien numéro 26 des Nordiques s'est dit très honoré et surpris par ce nouvel hommage des gens de Québec. 

«C’est une grande surprise, parce que j’étais déjà immortalisé quand ils ont retiré mon numéro 26 au vieux Colisée. (...) Le monde de Québec est extrêmement généreux envers moi et ma famille, c’est vraiment apprécié.»

Et pas question pour le Slovaque de manquer le dévoilement de la future statue.

«Que je sois en bonne santé ou en santé médiocre, je vais être là, pour monter mon appréciation envers les gens de Québec.»

45 % des voix

Peter Stastny a récolté 45 % des voix d’un vote populaire visant à déterminer le Nordique préféré des Québécois.

Il a devancé dans l’ordre Michel Goulet (22 %), Alain Côté (19 %), Joe Sakic (8 %) et Dale Hunter (2 %).

Les cinq principales périodes qui ont marqué l’histoire du hockey à Québec seront commémorées devant le Centre Vidéotron: les Bulldogs, les As, les Remparts, les Nordiques de l’Association mondiale de hockey (AMH) et les Nordiques de la Ligue nationale de hockey (LNH), en érigeant une statue de cinq joueurs marquants.