/sports/hockey/remparts
Navigation

Vive la reprise vidéo !

Gregor MacLeod marque en surtemps et les Remparts l’emportent 2-1 sur le Drakkar

Coup d'oeil sur cet article

L’avènement de la technologie vidéo toujours plus précise fait en sorte que le métier de juge de buts est voué à disparaitre. 

Vendredi soir, c’est pourtant l’œil averti de celui qui prend place derrière le filet qui a mis la puce à l’oreille des officiels sur glace, lesquels, à la suite d’unr révision vidéo, ont confirmé que  les Remparts avaient vaincu le Drakkar de Baie-Comeau par le pointage de 2-1 au Centre Vidéotron.

Gregor MacLeod a enfilé ce but décisif à 2 :44 de la quatrième période à l’aide de puissant lancer frappé. La rondelle est ressortie du filet aussi rapidement qu’elle y était pénétrée! «Honnêtement, je n’ai jamais vu la rondelle rentrer», a admis MacLeod dans ses commentaires d’après-match.

«Je me suis fié au son, a enchainé l’entraineur en chef des Remparts Philippe Boucher. Ça sonnait plus comme du blanc (fond du but) que du rouge (poteaux). Je suis content qu’on ait gagné sur cette séquence. On ne voulait pas l’échapper alors que nous avions un avantage numérique en prolongation.»

Rendre la bonne décision prime a rétorqué son homologue Martin Bernard. «Sur le coup, c’était embêtant, mais la reprise est sans équivoque», a mentionné Bernard, qui a désigné une punition écopée à la 20 :00 de la 2e période (par Xavier Bouchard) comme moment clé du match.

«Les Remparts ont ensuite marqué et ce but leur a donné des ailes. Ensuite, on voulait éviter d’échapper un autre point de classement. On a travaillé plus fort que mercredi (défaite de 7-0)», a observé l’entraineur du Drakkar.

ENFIN UN BUT!

Le gardien Antoine Samuel a conclu ses retrouvailles avec ses anciens coéquipiers en savourant la victoire. «Les gars en ont joué une grosse devant moi, mais j’avais hâte qu’ils scorent!», a dit le vétéran de 20 ans qui a patienté pendant 40 minutes 19 secondes avant d’observer ses potes festoyer les bras en l’air.

Matthew Boucher, son 24e de la saison a inscrit l’autre but des Remparts. Gabriel Fortier, à l’aide d’une feinte à décrocher les sangles d’un jockstrap, fut l’unique marqueur des visiteurs.

Les Remparts seront les hôtes de l’Océanic de Rimouski, cet après-midi (16 h) pendant que le Drakkar croisera le fer avec les Saguenéens au Centre Georges-Vézina.

EXCELLER SANS RONDELLE

Les joueurs sont meilleurs que jamais sans la rondelle, au point où l’on se demande parfois, comme ce fut le cas à la première période, si certains n’osent plus la manoeuvrer, craignent sans doute qu’il s’agisse d’une grenade dégoupillée!

Malgré trois avantages numériques, les gardiens n’ont pas eu à se mettre en évidence souvent; preuve statistique, le Drakkar a mené par 5-4 aux lancers.

Francis Leclerc a réalisé l’arrêt de la période quand il a sorti la mitaine pour capter un lancer des poignets de Phillip Kurashev. Quelques minutes plus tard, le Suisse avait un but au bout de sa palette à la suite d’une mise en scène de Gregor MacLeod, mais le 96 a fendu l’air devant une cage grande ouverte.

UN PETIT BIJOU

Bénéficiaire d’une remise précise et vive d’Ivan Chekhovich, Fortier a croisé dans l’enclave puis il a glissé la rondelle entre les pattes du gardien des Québécois. Deux autres pénalités mineures ont ensuite empêché les Remparts de prendre leur erre d’aller en deuxième période. À forces égales, Québec n’a guère été plus menaçant. Force est de croire que la toile d’araignée du Drakkar était tissée serrée!

BOUCHER: 24e

Bouchard ayant été trouvé coupable d’obstruction en fin de deuxième, les Remparts ont amorcé la troisième par une attaque massive. Dès les premières secondes, Kurashev a dégainé, Leclerc a accordé un retour et Boucher a repéré la rondelle entre des patins avant de la pousser au fond de la cage. Pour le capitaine, au régime sec depuis quatre matchs, il s’agissait de son 24e but de la campagne.

EN DEUX LIGNES

Benjamin Gagné, suspendu pour un cinglage sur le mollet du Tigre Vitalii Abramov mercredi, n’a pas affronté le Drakkar. Le Tchèque Tomas Dajcar a pris sa place au sein de l’alignement. Braeden Virtue et Mikäel Robidoux (convalescence) étaient les autres absents...

Victime de coéquipiers qui ont abusé de sa méconnaissance de la NFL, Pierrick Dubé a choisi les Browns de Cleveland pour remporter le Super Bowl LII. Circonstance atténuante pour Dubé, il est né en France...Jeudi, Antoine Samuel, une jeunesse qui a vu le jour à Lac-Etchemin, a prédit une victoire aux Patriots par 75 points! Tant qu’à beurrer épais!...

Les gardiens sont la clé des succès des Remparts depuis le début de la saison. Selon une compilation de Geoffrey Brandow, statisticien de la LCH, les Diables rouges ont compilé une fiche de 21-0-1-2 quand leurs gardiens ont conservé un pourcentage d’efficacité de ,900 ou supérieur! En revanche, Québec est 5-19-2-0 quand le taux passe sous les ,900!...

Toujours selon Brandow, le Drakkar a bénéficié du plus grand nombre d’avantages numériques (62) durant le mois de janvier à travers la LHJMQ.  À l’aide de 18 buts. Une statistique qui calmera certains fans nord-côtiers, convaincus que les zèbres, enfin certains, ont une dent contre leur petits gars...

Avec six joueurs de 17 ans et quelques autres qui suscite l’intérêt des dépisteurs professionnels, l’entraineur Martin Bernard admet que la gestion des activités hors-glace est pénible. «Parfois, c’est un cirque au tour de notre équipe», a imagé Bernard.

En plus de les épier sur la glace, les formations de la LNH souhaitent évidemment connaitre les moineaux avant d’investir leurs précieux choix de repêchage...