/entertainment/shows
Navigation

Tournée d’adieu d’Elton John: les revendeurs ont fait le plein

Elton John au piano lors de la présentation des Grammy Awards, dimanche.
PHOTO AFP Elton John au piano lors de la présentation des Grammy Awards, dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

À quelques heures de la mise en vente générale des billets pour la tournée d’adieu d’Elton John, plus de 3700 billets pour assister aux concerts au Centre Vidéotron de Québec et au Centre Bell de Montréal sont depuis plusieurs jours offerts sur les principaux sites nord-américains de revente à des prix largement supérieurs à ceux des billetteries officielles.

En consultant les sites StubHub, Vivid Seats et SeatGeek, Le Journal a pu dénombrer, en date de jeudi matin, au moins 2093 billets en vente pour le concert au Centre Bell, le 4 octobre, et 1659 billets pour celui du Centre Vidéotron, qui aura lieu le 29 septembre.

À Québec, sur StubHub, on demande au minimum 429 $ CAN et jusqu’à 1228 $ CAN pour des places au parterre qui se détaillent originalement à 248,50 $ l’unité. À Montréal, l’écart de prix sur le populaire site de revente, pour le même type de billets, va de 347,88 $ à 2764,70 $ l’unité, toujours en dollars canadiens.

Dans les hauteurs, les places les moins dispendieuses dans les sections 300 du Centre Vidéotron, vendues à 69,75 $ à la billetterie, grimpent dans les trois chiffres, de 109 $ CAN à 1227 $ CAN, sur les sites de revente.

Comment ces sites ont-ils pu mettre la main sur autant de billets alors que la mise en vente pour le grand public s’amorce vendredi matin, à 10 h ?

Difficile à dire hors de tout doute. Le Journal a pu observer que de nombreux billets ont fait leur apparition sur les sites de revente après la première prévente, destinée aux détenteurs de cartes American Express, jeudi dernier. Depuis, des préventes Verified Fan, Fan Club et Première place (à Québec) ont suivi.

Chez Ticketmaster, qui vend les billets du Centre Vidéotron, on déplore cette pratique qui « prive les fans de l’information relative aux prix des billets et empêche ceux-ci d’assister à leurs événements favoris », a fait savoir Ticketmaster Canada.

Ce dernier a aussi rappelé que des billets vendus sur les sites de revente pourraient s’avérer des faux.

Lutte à la revente

La direction du Centre Vidéotron a aussi affirmé ne pas encourager la « vente spéculative ». Elle a dit « faire confiance aux promoteurs des tournées ainsi qu’à Ticketmaster pour continuer la lutte à la revente ».

Chez evenko, des « mesures et des outils » sont en place pour « limiter l’action des revendeurs de billets ». « On applique des limites de billets par achat et on annule les billets qui sont au-delà de la limite permise », a indiqué la compagnie dans un courriel.