/sports/hockey/remparts
Navigation

«Un conte de fées devant ma famille»

Le gardien Carmine-Anthony Pagliarulo se dresse devant les Remparts

Coup d'oeil sur cet article

À son premier départ dans la LHJMQ, Carmine-Anthony Pagliarulo s’est dressé comme un géant devant la mitraille des Remparts pour guider l’Océanic vers une victoire de 3-2 devant plus de 10 000 spectateurs, samedi, au Centre Vidéotron.

Tout un changement de décor pour Pagliarulo qui défend depuis le début de la saison le filet des Nordiques du collège Lionel-Groulx, devant des foules clairsemées. « Devant les blondes de quelques joueurs ! » a-t-il précisé.

« La semaine dernière, je regardais les Remparts à la télévision et leur gardien Antoine Samuel. Je ne m’attendais pas, une semaine plus tard, à obtenir un départ au Centre Vidéotron, à jouer contre Samuel et le battre. Je viens de vivre un conte de fées devant les membres de ma famille », a déclaré le Montréalais de 17 ans.

Anthony Gagnon, Charles-Édouard D’Astous et Samuel Dove-McFalls ont enfilé les buts des vainqueurs. La riposte des Québécois fut l’œuvre de Gregor MacLeod et Pascal Laberge.

Alexis Lafrenière a amassé deux mentions d’aide bonifiant son total saisonnier à 58 points. Et à 16 ans, il affiche un différentiel de +27 !

Dominés de A à Z

Les Remparts ont dominé du simple au double aux lancers (35-17), mais le quatrième cerbère dans la hiérarchie rimouskoise a fait la différence.

« Aujourd’hui, “Pag” était le numéro un ! Avant le match, je lui ai dit : “Amuse-toi !” » a déclaré l’entraîneur de l’Océanic Serge Beausoleil pour qui le résultat final est parfois injuste au hockey.

« Vendredi à Chicoutimi, nous avons joué un match “A” et nous nous sommes inclinés. Aujourd’hui, je peinerais à trouver une lettre de l’alphabet tellement nous avons été dominés dans tous les aspects du jeu. Nous avions les pieds dans le béton. »

Son homologue et copain de longue date Philippe Boucher a d’abord résumé la dernière semaine avant de parler de ce revers.

« On vient de compléter une bonne semaine contre trois équipes de notre division. À travailler comme nous l’avons fait lors de ces matchs, on grimpera sûrement au classement. « Rendons hommage au gardien de l’Océanic qui vient de jouer la game de sa vie. J’étais néanmoins confiant que nous réussirions à revenir dans le match à la troisième période », a mentionné Boucher.

Privée de son capitaine Matthew Boucher, l’offensive des Diables rouges a manqué un peu d’épices, malgré le fort match de Philipp Kurashev. « Matthew et Mikäel Robidoux sont deux acteurs importants de la rivalité avec l’Océanic depuis trois ans... »

Rafale de buts

Auteur du but décisif en prolongation vendredi, MacLeod a poussé les Remparts en avant par 1-0 dès la 34e seconde à l’aide d’un lancer dans la lucarne de Pagliarulo.

Les visiteurs ont riposté marquant deux fois à l’aide de leurs deux premiers lancers dans un intervalle de 45 secondes.

Gagnon a d’abord redirigé une passe dans la partie supérieure, puis D’Astous, en appui, s’est pointé dans le haut de l’enclave d’où son lancer des poignets bien cadré a surpris Antoine Samuel.

Après avoir été témoins de trois buts durant les trois premières minutes du match, les amateurs ont patienté jusqu’à la 37e minute pour observer celui de Dove-McFalls. Posté à la gauche d’Antoine Samuel, l’attaquant de 20 ans a accepté une passe à contre-courant d’Alexis Lafrenière pour faire 3-1 Rimouski. Simon Nadeau et D’Astous ont ensuite été chassés dans un intervalle de 23 secondes, et avec l’avantage de deux hommes, Kurashev a remis à Pascal Laberge et d’un coup de balai, ce dernier n’a laissé aucune chance à Pagliarulo.

 

3
2
Première période
1-Qué: Gregor MacLeod (16) (Kurashev, Picco) 0:34
2-Rim: Anthony Gagnon (5) (Denis, D’Astous) 2:14
3-Rim: Charle-Edouard D’Astous (13) (Lafrenière, Stewart) 2:59
Punitions: Voyer (Rim) 16:02, Voyer (Rim) 19:53, Dove-McFalls (Rim) 20:00, Laberge (Qué) 20:00.
Deuxième période
4-Rim: Samuel Dove-McFalls (17) (Lafrenière) 16:09
5-Qué: Pascal Laberge (12) (Kurashev, MacLeod) AN-18:50
Punitions: Sutton (Qué) 5:24, Pagliarulo (Rim) 6:12, Kurashev (Qué) 9:01, Bowman (Rim) 11:36, Virtue (Qué) 11:36, Nadeau (Rim) 17:23, D’Astous (Rim) 17:47.
Troisième période
Aucun but.
Punitions: Picco (Qué) 11:16, D’Astous (Rim) (min. et inc.) 20:00, MacLeod (Qué) 20:00.
Tirs au but
Rimouski 4 - 8 - 5 - 17
Québec 13 - 16 - 7 - 36
Gardiens:
Rim: Carmine-Anthony Pagliarulo (G, 1-0-0), Qué: Antoine Samuel (P, 19-17-0)
Avantages numériques:
Rim: 1 en 5, Qué: 0 en 3
Arbitres:
Eric Charron, Xavier Labonté
Juges de lignes:
Stéfan Capano, Maxime Mongeon-Charron
ASSISTANCE:
10 044