/entertainment/tv
Navigation

Doublage en famille

Caroline Dhavernas a doublé «Mary Kills People» avec son père

Caroline Dhavernas
Photo courtoisie Caroline Dhavernas (ci-dessus) est l’héroïne de Mary Kills People (Dre Mary : mort sur ordonnance).

Coup d'oeil sur cet article

Mary Kills People s’est transformé en affaire de famille pour Caroline Dhavernas l’été dernier. La comédienne a retrouvé son père, Sébastien Dhavernas, lors du doublage en français du drame.

L’acteur assumait les fonctions de directeur de plateau lors des séances de travail chez Technicolor à Montréal. Les téléspectateurs québécois pourront apprécier le fruit des efforts du tandem dès jeudi, alors que Dre Mary : mort sur ordonnance débarque à Séries+.

« Ça s’est super bien passé, indique Caroline Dhavernas en entrevue au Journal. Nous avons souvent travaillé ensemble. »

La comédienne et son père Sébastien Dhavernas se sont retrouvés en studio à Montréal.
Photo courtoisie
La comédienne et son père Sébastien Dhavernas se sont retrouvés en studio à Montréal.

L’actrice fait du doublage depuis l’âge de huit ans. Mais elle n’a pas toujours été en mesure d’assurer son propre doublage. Sa précédente série anglophone, Hannibal, avait été doublée en France.

« Je préfère le faire moi-même parce que je connais bien le rôle, souligne Caroline Dhavernas. Mais en même temps, c’est un exercice particulier. Revisiter un personnage dans une tout autre langue, c’est spécial. »

Urgentologue et criminelle

Lancée au Canada anglais sur Global en janvier 2017, puis sur Lifetime aux États-Unis quelques mois plus tard, Dre Mary : mort sur ordonnance brosse le portrait de Mary Harris, une mère célibataire qui mène une double vie : médecin de jour... et criminelle la nuit, puisqu’elle aide illégalement ses patients à mourir.

Caroline Dhavernas a doublé la première saison du feuilleton juste avant de tourner la seconde. Une façon pour l’actrice de réapprivoiser un personnage riche et complexe. « C’est comme si j’avais eu l’occasion de revivre la saison 1 », dit-elle.

Critiques élogieuses

Composée de six épisodes, la première saison de Dre Mary : mort sur ordonnance a reçu d’excellentes critiques aux États-Unis. Particulièrement élogieuse, celle du Los Angeles Times a même comparé Caroline Dhavernas à Katharine Hepburn. En décembre, Variety a inclus Mary dans son palmarès des meilleures séries de 2017. La série a également permis à Caroline Dhavernas d’obtenir une nomination aux prix Écrans canadiens.

« Ça fait tellement plaisir de voir de bons commentaires. C’est une belle fleur », déclare la principale intéressée.

À Londres

Caroline Dhavernas continuera de recevoir des fleurs en février, puisque dans trois semaines, elle s’envolera pour Londres, en Angleterre, pour participer à Red Dragon 4, un conventum réunissant des fans de Hannibal, une série de Bryan Fuller devenue culte pour plusieurs amateurs.

Il s’agira d’un deuxième événement du genre pour l’actrice, qui a également tenu la vedette d’une autre œuvre de Fuller, Wonderfalls, présentée à Fox en 2004.

« J’ai déjà participé au ComiCon de San Diego pour Hannibal, raconte-t-elle. Ça promet d’être une grosse dose d’amour de trois jours. »


► Séries+ présente Dre Mary : mort sur ordonnance jeudi, à 22 h.