/news/consumer
Navigation

Un milliard d’ailes de poulet et 5 M$ pour 30 secondes de pub

La démesure est le plus souvent reine pour la finale annuelle de football

FBN-SPO-SUPER-BOWL-LII---NEW-ENGLAND-PATRIOTS---PRACTICE
Photo AFP Tom Brady, quart-arrière des Patriots, à l’entraînement vendredi.

Coup d'oeil sur cet article

La finale de la Ligue nationale de football américain, qui opposera ce soir les Patriots de la Nouvelle-Angleterre aux Eagles de Philadelphie, n’est pas qu’un simple match sportif. Il s’agit aussi de l’événement télévisuel le plus regardé en Amérique du Nord, qui apporte chaque année son lot de démesure.

Record de participations

​La Nouvelle-Angleterre va disputer pour la dixième fois de son histoire le Super Bowl, un record de participations. Les Patriots se sont imposés à cinq reprises et peuvent, en cas de succès, devenir l’équipe la plus titrée de l’histoire, à égalité avec Pittsburgh (6).

Philadelphie, qui participera pour la troisième fois au Super Bowl, n’a jamais remporté le titre suprême, comme 12 autres équipes de la NFL. Il s’agira seulement du treizième affrontement entre la Nouvelle-Angleterre et Philadelphie. Les Eagles mènent sept victoires à six à ce chapitre.​

  • 10 Participations pour La Nouvelle-Angleterre
  • 3 Participations pour Philadelphie

Spectacle attendu

Le spectacle de la mi-temps est présenté comme le concert le plus suivi au monde. Les artistes, Justin Timberlake cette année, ne perçoivent pas de cachet, mais ils voient les ventes de leurs albums exploser. Le show de la diva pop Lady Gaga l’an dernier s’est traduit le jour même par 150 000 ventes d’albums.

Tom Brady à sa 8e présence

Le quart-arrière vedette de la Nouvelle-Angleterre Tom Brady (photo de droite) et son entraîneur Bill Belichick sont les premiers à disputer huit éditions du Super Bowl. À 40 ans, Brady deviendra le doyen des quarts-arrière à participer à une finale NFL. Il est déjà le plus titré des quarts-arrière avec cinq gains. Son salaire annuel est de 20,5 millions $, ce qui en fait le 15e joueur le mieux payé de la NFL.

Tonnes de malbouffe

Peu d’amateurs de football regardent le Super Bowl en mangeant de la salade. Cette année aux États-Unis, 1,35 milliard d’ailes de poulet vont être mangées, estime le National Chicken Council. Pas moins de 11,2 millions de livres de croustilles et 51,7 millions de caisses de bière vont aussi être consommées. Les livraisons de pizza à domicile vont enregistrer un bond de 350 % par rapport à un dimanche normal.

Publicités coûteuses

Le montant des publicités durant le Super Bowl a augmenté de 76 % au cours de la dernière décennie, selon Kantar Media. Cette année, un spot de 30 secondes coûte un peu plus de 5 millions $, ce qui n’inclut pas les coûts de production.

L’audience moyenne aux États-Unis du précédent Super Bowl s’est établie à 113,7 millions de téléspectateurs, soit 73 % de part de marché. Un quart de ces individus estiment que les publicités constituent la partie la plus importante de cet événement, et 77 % d’entre eux considèrent ces publicités comme du divertissement, rapporte l’American Marketing Association.