/sports/hockey/remparts
Navigation

Le tour du Québec au menu des Remparts

Matthew Boucher réintégrera la formation des Remparts mardi soir, à Shawinigan, après avoir raté le duel contre Rimouski, samedi, en raison de la maladie.
PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS Matthew Boucher réintégrera la formation des Remparts mardi soir, à Shawinigan, après avoir raté le duel contre Rimouski, samedi, en raison de la maladie.

Coup d'oeil sur cet article

Pas besoin d’une maîtrise en géographie ou en aménagement du territoire pour constater que la prochaine semaine des Remparts de Québec ne sera pas de tout repos.

Mardi soir, les Diables rouges croiseront le fer avec les Cataractes au Centre Gervais Auto de Shawinigan.

Le lendemain, les Québécois auront rendez-vous avec les Olympiques à Gatineau. Puis samedi, c’est le Drakkar de Baie-Comeau qui sera l’hôte des hommes de l’entraîneur Philippe Boucher.

Finalement, les Remparts saboteront deux nuits de sommeil et rouleront quelque 1750 kilomètres pour ces trois matchs d’ouest en est dans la Belle Province.

«Nous essayerons de maximiser les périodes de repos», a mentionné Philippe Boucher, à la veille du départ de ce tour du Québec.

«C’est l’une des raisons pour lesquelles on s’est concentré sur l’exécution ce matin à l’entraînement. On doit conserver l’énergie des gars pour les matchs.»

Lorsqu’ils reviendront de l’Outaouais, les Diables rouges auront joué cinq parties en huit jours. On aura beau répéter que tous les clubs font face à ce régime dément, ce ne sont pas des circonstances idéales pour maximiser les performances et offrir un spectacle de qualité aux clients du circuit Courteau. Ni pour permettre la réussite scolaire.

GARE AUX CATARACTES

Même si les Mauriciens partagent le dernier rang du classement général de la LHJMQ avec les Sea Dogs de Saint John, Philippe Boucher a averti ses troupiers de ne pas prendre cette jeune équipe en reconstruction à la légère.

«Shawinigan joue du bon hockey et ils viennent de battre l’Océanic de Rimouski (les meneurs de la Division est) dimanche», a-t-il martelé.

En retard par 0-2 après 40 minutes, les protégés de Daniel Renaud ont enfilé trois buts sans riposte pour vaincre les Rimouskois qui terminaient une séquence de trois matchs en autant de jours.

Les Remparts devront également se méfier des Olympiques. Certes, ils ont liquidé de bons vétérans durant la plus récente période de transactions, mais les Gatinois ont collé deux victoires en autant de jours en Abititi durant la fin de semaine. Après avoir blanchi les Foreurs (5-0), les Olympiques ont vaincu les Huskies par 5-2.

DES OCCASIONS INVITANTES

Au terme d’une séance durant laquelle les Remparts ont remporté deux matchs en trois essais, Philippe Boucher invitera ses joueurs à limiter le nombre d’occasions de marquer à ses rivaux.

«Les statistiques démontrent que nous n’allouons pas beaucoup de chances, mais elles sont généralement de qualité. Ce fut le cas samedi sur les deux premiers buts de l’Océanic quand nous avons oublié de couvrir un joueur puis nui à notre gardien sur le deuxième (et permis à un défenseur de se glisser dans l’enclave).»

À propos des jeunesses masquées, Antoine Samuel et Dereck Baribeau se partageront la tâche lors des deux prochains matchs. «Reste à déterminer qui goalera quand. Je dois en discuter avec Ghyslain (Rousseau, l’instructeur des gardiens)», a conclu Philippe Boucher.

 

Le Super Bowl en solitaire

Affligé par le virus de la gastroentérite depuis vendredi soir, Matthew Boucher était de retour sur lames lundi matin.

S’il avait repris un peu de couleurs, le capitaine s’affairait à regagner les livres perdues à la suite d’une relation intime et intense récemment développée avec la cuvette des toilettes de son domicile.

«Ça s’est replacé, mais je n’ai pas mangé beaucoup durant les derniers jours», a précisé Matthew Boucher, qui par crainte de répandre le virus parmi les troupes ou de vivre une récidive d’effets fulgurants, n’a pas accompagné ses coéquipiers au party du Super Bowl des Remparts tenu dans une brasserie sportive de la région. Il se reprendra une autre fois pour les ailes et la pizza!

«Depuis samedi, j’ai mangé huit popsicles, une soupe et un sandwich de quatre pouces. Au moins, mon organisme a accepté cette nourriture et je ne devrais pas avoir de problème à reprendre le poids et l’énergie perdus.»

Lundi, un autre porte-couleurs des Remparts, non identifié par l’entraîneur en chef, avait le teint pâle. Victime à son tour de la gastro ou estomaqué par la victoire des Eagles de Philadelphie? «Nous n’avons pas fait de paris sur le match. Certains gars sont trop cheap pour miser quelques dollars», a badiné le vétéran Benjamin Gagné.

Rappelons qu’avec la sagesse de ses 20 ans, le gardien Antoine Samuel avait prédit une victoire des Patriots par 75 points!

EN DEUX LIGNES

L’attaquant Olivier Mathieu a reçu le titre d’étudiant par excellence du mois de janvier chez les Remparts de Québec. Mathieu est enrôlé dans le programme des sciences humaines du cégep de Limoilou, dont la session hivernale a débuté le 22 janvier!...Auteur d’un but et de six mentions d’aide en trois parties, Joe Veleno, des Voltigeurs de Drummondville a été désigné le joueur par excellence de la dernière semaine dans la LHJMQ.