/lifestyle/fashionbeauty
Navigation

Dans la sacoche de Julianne Séguin

Dans la sacoche de Julianne Séguin
Photo agence qmi, JOëL LEMAY

Coup d'oeil sur cet article

À l’heure actuelle, la patineuse artistique Julianne Séguin est à Pyeongchang, où elle nous représente fièrement aux Jeux olympiques d’hiver avec son partenaire Charlie Bilodeau. À quelques jours de son départ, on délaisse l’analyse sportive pour quelques instants le temps de parler beauté. Rencontre avec une fille volubile et allumée.

Vous êtes arrivée 2e aux Championnats canadiens, ce qui a confirmé votre place aux Jeux. À quoi ressemble ton horaire en ce moment ?

C’est très intense. Je suis sur la glace une trentaine d’heures par semaine, de 8 h à 14 h. Après, l’entraînement se poursuit avec du conditionnement physique, du stretching.

En patinage artistique, on regarde évidemment la performance sportive, mais aussi l’esthétisme. En quoi le look est-il important ?

Le look n’a aucune incidence sur le pointage, mais comme c’est un sport jugé, on se doit d’être impeccable au niveau du maquillage et de la coiffure. Ça contribue aussi à l’intention qu’on veut donner à notre interprétation. C’est en lien avec notre chorégraphie.

Quand on est un sportif de haut niveau, le corps est malmené.

Comment en prends-tu soin ?

C’est un travail à temps plein ! On a la chance d’avoir une équipe pour nous entourer. Je fais de la physiothérapie, de la massothérapie et de l’ostéopathie deux à trois fois par semaine. À l’INS (Institut national du sport), on a accès à des bains chauds et froids pour la récupération.

La compétition, c’est stressant. Comment fais-tu pour te détendre ?

J’adore les massages ! Et on a la chance d’avoir accès à des psychologues sportifs. C’est important pour nous aider à focusser sur les bonnes choses. Dans une période comme celle-ci, où le cirque médiatique peut envahir la compétition, ça aide à demeurer calme.

Tu passes une grande partie de ta vie dans les arénas, où l’air est froid. Comment soignes-tu ta peau ?

J’ai la peau très sèche. En plus, ça peut paraître étrange, mais en patinage artistique, on se maquille souvent à l’entraînement aussi. Je m’assure de garder ma peau bien hydratée avec des crèmes et des sérums.

Les produits

Dans la sacoche de Julianne Séguin
Photo agence qmi, JOëL LEMAY

 

Le fond de teint Studio Fix Fluid SPF 15 et le Mascara Waterproof de MAC : J’adore les produits MAC, car ils ont une excellente tenue. Quand on fait des compétitions, il peut faire très chaud dans un aréna à cause de l’éclairage pour la télévision et parce que les gradins sont remplis. En plus, on boit, on se mouche, le maquillage doit être résistant ! Ce fond de teint et ce mascara sont mes préférés.

La Crème repos biomimétique, la Crème vitale à la gelée royale et le Sérum intensif à la vitamine E d’Esthederm : Ces produits ont littéralement sauvé ma peau !

L’Ultra Spray de Quantum : On se doit d’avoir des coiffures qui tiennent bien et celui-ci m’assure une excellente tenue.

Les Shampooing et revitalisant Volume de Moroccanoil : On est pas mal beurrés en compétition avec les gels, les sprays. J’ai besoin d’un bon shampooing. Celui-là sent particulièrement bon.

Les huiles essentielles en format voyage de Saje (Pocket Farmacy) : Je les traîne toujours en voyage. Ce sont 5 huiles essentielles à bille qui règlent plein de maux, du stress au problème d’estomac.

Le Rétro Matte Liquid Lipcolour de MAC : Ce gloss ne colle pas et tient très longtemps. J’aime les teintes rouge ou bourgogne.