/world/usa
Navigation

Jim Carrey proteste contre l’inaction de Facebook à propos de l’interférence russe

Jim Carrey proteste contre l’inaction de Facebook à propos de l’interférence russe
WENN.com

Coup d'oeil sur cet article

Jim Carrey vendra ses actions de Facebook et supprimera sa page, puisqu’il considère que l’entreprise a «profité» de l’interférence russe pendant les dernières élections américaines.

En octobre, les dirigeants du média social ont affirmé au Congrès que le contenu russe a rejoint 126 millions d’Américains pendant et après la campagne qui a fait de Donald Trump le président des États-Unis.

L’acteur en a fait l’annonce sur sa page Twitter, mardi après-midi.

«Je me débarrasse de mes actions Facebook et je supprimerai ma page puisque Facebook a profité de l’interférence russe et n’en fait pas assez pour éliminer le problème. J’encourage les investisseurs qui se préoccupent de notre avenir à faire de même. #unfriendfacebook».

Sa publication est accompagnée d’un portrait de Mark Zuckerberg, d’une réaction négative et du terme «fakebook».

À l’heure de parution de ce texte, son profil était toujours en ligne.

Les fans du comique ont récemment pu le voir dans le documentaire Jim et Andy, qui revient sur sa «performance hautement immersive dans la peau d’Andy Kaufman».