/entertainment/tv
Navigation

Radio-Canada coupe dans sa grille horaire

Des émissions telles Marina, Entrée principale et Indice UV sont affectées

<i>Entrée principale</i> avec André Robitaille passera de cinq à quatre rendez-vous par semaine.
Photo Courtoisie Entrée principale avec André Robitaille passera de cinq à quatre rendez-vous par semaine.

Coup d'oeil sur cet article

Radio-Canada doit effectuer des coupes. Et c’est sa grille de jour qui écope. Résultat : Indice UV est débranché, alors que Marina et Entrée principale subiront une cure minceur, a appris Le Journal.

Selon différentes sources, le montant à éponger s’élève à 10 millions de dollars, une somme toutefois démentie par Radio-Canada. Pour atteindre ce chiffre, le diffuseur public a choisi d’amputer sa programmation de jour.

Ainsi, la quotidienne de Marina Orsini passera de 110 à 60 émissions originales la saison prochaine. Le magazine de l’actrice est actuellement présenté du lundi au jeudi à 9 h 30, en reprise à 23 h.

Radio-Canada a commandé 60 émissions originales de <i>Marina</i> au lieu de 110.
Photo Courtoisie
Radio-Canada a commandé 60 émissions originales de Marina au lieu de 110.

Quant à Entrée principale, elle sera amputée d’un rendez-vous par semaine (celui du vendredi) dès septembre. L’émission pilotée par André Robitaille rallie près de 215 000 téléspectateurs cette année, selon les données confirmées de Numéris fournies par Dentsu Aegis Network.

Les équipes touchées par cette série de mesures ont été avisées en décembre.

Explications de Radio-Canada

À Radio-Canada, on attribue ces changements à « une réaffectation des ressources » liée au virage numérique amorcé en 2014, indique Julie Racine, aux communications du diffuseur.

Ce virage semble donner des résultats puisque selon une étude de comScore publiée en décembre, CBC/Radio-Canada a doublé sa portée numérique au cours des quatre dernières années, en avance de deux ans sur son objectif de départ.

L’évolution des habitudes d’écoute du public fait également partie des facteurs expliquant ces bouleversements de grille, ajoute Mme Racine.

Radio-Canada dit vouloir consacrer des budgets plus importants au développement de contenus qu’on retrouvera sur ICI Tou.tv, ICI ARTV et ICI Radio-Canada Télé, particulièrement en fiction, une nouvelle qui plaira probablement aux amateurs de séries dramatiques.

Par ailleurs, la disparition d’Indice UV après une seule saison confirme les difficultés qu’éprouve Radio-Canada à trouver un magazine de services estival durable.

Animée par Anne-Marie Withenshaw et Mario Tessier, <i>Indice UV</i> ne reviendra pas pour une deuxième saison cet été.
Photo Courtoisie
Animée par Anne-Marie Withenshaw et Mario Tessier, Indice UV ne reviendra pas pour une deuxième saison cet été.

Animé par Mario Tessier et Anne-Marie Withenshaw, le rendez-vous succédait à Cap sur l’été (piloté par Marie-Josée Taillefer et Marc Hervieux en 2013 et 2014) et Par ici l’été (piloté par Stéphane Bellavance en 2015 et 2016), deux émissions qui avaient également été rapidement retirées des ondes.

Production de Fair-Play (Info, sexe et mensonges, Les enfants de la télé), Indice UV attirait en moyenne 140 000 fidèles l’été dernier, en semaine de 16 h 30 à 18 h.

Déception chez Indice UV

La déception a été vive dans l’équipe quand Radio-Canada a annoncé qu’elle tirait la plogue, puisque selon nos informations, la direction semblait satisfaite des résultats quelques mois plus tôt.

La société d’État cherche-t-elle encore une fois à remplacer son magazine estival ? Aucune information n’est disponible à ce jour.