/slsj
Navigation

Des dizaines de milliers de dollars en frais de démarchage

Plusieurs dépenses des dirigeants de l’organisme municipal demeurent cachées

Les allocations de dépenses de Priscilla Nemey, le numéro deux de l’organisme Promotion Saguenay, révèlent qu’elle a dépensé entre 15 000 et 17 000 dollars par année pour faire du démarchage, et ce, uniquement dans le dossier des croisières dans la région.
Photo Pierre-Alexandre Maltais Les allocations de dépenses de Priscilla Nemey, le numéro deux de l’organisme Promotion Saguenay, révèlent qu’elle a dépensé entre 15 000 et 17 000 dollars par année pour faire du démarchage, et ce, uniquement dans le dossier des croisières dans la région.

Coup d'oeil sur cet article

Le démarchage pour l’industrie des croisières de Priscilla Nemey a coûté entre 15 000 et 17 000 dollars par année aux contribuables de Saguenay, selon des documents obtenus par le biais de la Loi d’accès à l’information.

Le Journal a mis la main, conjointement avec TVA Nouvelles, sur les comptes de dépenses de 2015 et 2016 des principaux dirigeants de Promotion Saguenay, dont Mme Nemey, Ghislain Harvey et Claude Bouchard.

Il en ressort qu’en plus d’une allocation de dépenses, les personnes à la tête de l’organisme ont accès à une carte de crédit dont la limite est située à « 5000 ou 10 000 dollars, selon les personnes », d’après les explications fournies mercredi par Priscilla Nemey. Plusieurs des dépenses effectuées par ces trois personnes demeurent toutefois secrètes.

INFORMATIONS CAVIARDÉES

En effet, une grande quantité d’information contenue dans les documents qui ont été transmis au Journal par le cabinet d’avocats Gauthier Bédard est caviardée.

Beaucoup de dépenses sont cachées dans les relevés de carte de crédit de Priscilla Nemey notamment, en raison de l’article 9 de la Loi d’accès à l’information. Cet article permet de dissimuler des montants qui se trouvent sur le compte de la carte de crédit, mais qui ne sont pas considérés comme des dépenses associées à l’activité professionnelle d’une personne.

La carte de Mme Nemey peut être utilisée, par exemple, par un autre employé qui n’en posséderait pas et qui voudrait acheter du mobilier. « C’est ma carte de crédit qui est utilisée au niveau administratif », explique-t-elle en précisant que des personnes sous sa responsabilité peuvent l’utiliser.

La carte de crédit qui lui est attribuée a notamment servi à acheter des fleurs en janvier 2015. « On a pu s’en servir, par exemple, s’il y a eu le décès d’un conjoint d’un administrateur », indique Mme Nemey.

Les restaurants dans lesquels les dirigeants de Promotion Saguenay mangent et les personnes qu’ils rencontrent demeurent aussi confidentiels.

FRAIS

Déplacements pour des projets de démarchage ou de représentation, hôtels et restaurants représentent la presque totalité des frais réclamés par les employés de Promotion Saguenay.

Pour l’année 2015, Mme Nemey a réclamé 2748 $ en dépenses et a mis 21 558 $ sur sa carte de crédit. En 2016, les dépenses du numéro deux de Promotion Saguenay totalisent 2051,87 $ et celles de sa carte de crédit, 17 296 $.

Au rythme moyen d’un voyage pour représentation ou démarchage par mois, Priscilla Nemey se déplace majoritairement sur la côte Est américaine et parfois en Europe.

De son côté, l’ex-PDG de l’organisme, Ghislain Harvey, a réclamé 6029,06 $ en 2015 et 4558,03 $ en 2016. Sa plus grande dépense aux frais des contribuables demeure l’essence. M. Harvey réclamait en moyenne 600 $ par mois à son employeur. Promotion Saguenay rembourse 50 cents pour chaque kilomètre parcouru.

En entrevue, Priscilla Nemey confiera que ce sont « les supérieurs immédiats qui approuvent les allocations de dépenses ». Dans son cas, il s’agissait de Ghislain Harvey. Il n’a pas été possible de savoir qui approuvait les dépenses de ce dernier.

Exemples de dépenses de Priscilla Nemey

Mars 2015 – Cruise Shipping Miami | Inscription 1953,97 $

Avril 2016 – Cruise Shipping | Fort Lauderdale 2129,88 $

Juin 2016 – Symposium Canada New England | New York 2172,47 $