/finance/business
Navigation

Le Saguenay et d'autres régions souffriront aussi du manque de travail à la Davie

 Chantier Davie
Photo d'archives Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, neuf fournisseurs sont directement liés au chantier maritime Davie.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Des représentants de l'Association des fournisseurs de Davie rencontraient mercredi matin l'administration de la mairesse Josée Néron à Saguenay.

Une rencontre qui se veut l'occasion d'une mise à jour sur la situation qui existe à la Davie et sur les impacts attendus dans plusieurs régions si le gouvernement du Canada n'accorde pas de nouveaux contrats au chantier maritime de Lévis, dans Chaudière-Appalaches.

L'Association entame donc une tournée du Québec afin de demander l'appui des régions pour faire pression sur le gouvernement Trudeau.

Le gouvernement Trudeau disposait de 100 milliards de dollars pour l'investissement maritime. Selon des chiffres obtenus par l'Association, 75 milliards ont déjà été accordés en contrats, mais la province de Québec n'a rien obtenu.

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, neuf fournisseurs sont directement liés au chantier maritime Davie. L'entreprise Charl-Pol de l'arrondissement de La Baie, à Saguenay, a dû dernièrement procéder à une trentaine de mises à pied, faute de travail.