/sacchips/zonepolcan
Navigation

L’hymne national 2.0 est officiellement en vigueur

L’hymne national 2.0 est officiellement en vigueur
Twitter - melaniejoly

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement du Canada n’a pas attendu que le sceau royal refroidisse pour commencer à chanter le nouvel hymne national. La version inclusive a été entonnée quelques minutes après être officiellement entrée en vigueur, tant dans le village olympique à Pyeongchang qu’à la Chambre des communes.

Accompagnée par l’épouse de Mauril Bélanger, parrain du projet de loi, la ministre du Patrimoine, Mélanie Joly, s’est réjouie du dénouement. 

«Après deux ans, le projet de loi privé de Mauril Bélanger a reçu la proclamation royale. Finalement, la version anglaise de l’hymne national va refléter les deux genres. Enfin, les femmes de partout au pays pourront se retrouver dans les paroles.»

À la suite de cette déclaration, des membres du NPD et du PLC se sont réunis à l’arrière de la Chambre des communes pour chanter la nouvelle version de l’hymne national.

Même à Pyeongchang

Mme Joly a confirmé que c’est la version amendée de l’Ô Canada qui sera chantée pendant toute la durée des Jeux olympiques. D’ailleurs, c’est cette version que la délégation a fait jouer mercredi matin lors de l’ouverture de la maison canadienne dans le village olympique.

Changement critiqué par l’opposition

En remplaçant le passage «in all thy sons command» par «in all of us command», le gouvernement libéral a reçu plusieurs critiques des ténors conservateurs. Les paroles francophones n’ont pas été modifiées par le projet de loi.

La Zone PolCan est un rapport quotidien sur l’actualité fédérale, racontée à notre manière. C’est pour nous l’occasion de vous faire vivre la politique autrement.