/sports/hockey
Navigation

Zachary Bouthillier prend de la confiance devant son but

Le gardien des Sags enfile les solides prestations

SPO-Oceanic Rimoiski VS SAGUENEENS DE CHICOUTIMI
Photo d'archives Agence QMI Le gardien Zachary Bouthillier a été tout simplement brillant lors des dernières victoires des Saguenéens à Chicoutimi.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Depuis le retour du congé des Fêtes, le gardien des Saguenéens de Chicoutimi, Zachary Bouthillier, ne cesse d’enchaîner les bonnes performances, ce qui lui a récemment permis d’être nommé le gardien de la semaine au Canada.

Le cerbère de 18 ans a excellé lors de la dernière semaine freinant deux des trois meilleures formations du circuit Courteau. Lors de ces deux rencontres, Bouthillier a repoussé 73 tirs afin d’aider les Sags à signer deux victoires.

Le natif de Chambly a d’abord stoppé 30 rondelles contre l’Armada de Blainville-Boisbriand, meneur au classement général, avant de réaliser 43 arrêts dans un gain de 3-2 en prolongation face à l’Océanic de Rimouski.

Les dernières bonnes performances de Bouthillier lui ont permis de prendre de plus en plus de confiance devant son filet et il avoue qu’il a changé quelque chose dans sa préparation.

« Depuis le retour des Fêtes, j’essaie d’être dans ma bulle le plus possible. Quand je saute sur la glace, je me sens dans mon élément et je me sens prêt à affronter n’importe qui », a-t-il affirmé.

Dernier voyage dans les Maritimes

La troupe de Yanick Jean n’a pratiquement pas voyagé lors du dernier mois jouant la majorité de ses joutes au Centre Georges-Vézina. Les Bleus ont joué leur dernière rencontre à l’extérieur le 5 janvier dernier à Victoriaville.

Les récents succès de l’équipe pourront aider les Bleus à signer une cinquième victoire consécutive, ce soir face aux Mooseheads de Halifax. Ensuite, ils affronteront les Islanders de Charlottetown avant de se mesurer au Titan d’Acadie-Bathurst.

« On a seulement joué un match sur la route en un mois. Je pense que ça va être correct. On y va avec un état d’esprit quand même positif et c’est plaisant de partir dans une circonstance comme celle-là », a lancé l’entraîneur-chef, Yanick Jean.