/entertainment/shows
Navigation

Le spectacle Surface sera de retour au Quai Paquet

Un spectacle qui offre une vitrine unique aux artistes de la relève

Surface
Photo courtoisie Stéphane Gaudreau Le guitariste Christopher Bard lors de l’édition 2017 du spectacle Surface, sur le Quai Paquet à Lévis.

Coup d'oeil sur cet article

Présenté pour la première fois l’été dernier au Quai Paquet de Lévis, le spectacle Surface, qui offre une vitrine aux artistes de la relève, sera de retour les 19, 20 et 21 juillet. EVENMA et la Ville de Lévis souhaitent que cette proposition artistique devienne, au fil des ans, un événement signature.

Sébastien Huot, directeur général d’EVENMA et Ghislain Turcotte, directeur artistique de MATIÈRS, ont dévoilé, jeudi, la ligne directrice de la deuxième édition qui s’intitulera « Mon histoire, Késako ».

Surface réunit plusieurs disciplines artistiques dans un même spectacle. Musique, chanson, arts du cirque, danse, théâtre, animation, humour, art multimédia et art visuel.

« Notre objectif, pour cette deuxième édition, est d’essayer de faire connaître encore plus ces jeunes artistes. Nous allons avoir le temps, cette année, de rencontrer plus longuement les candidats afin de les connaître plus », a indiqué Sébastien Huot, lors d’une rencontre de presse.

Ghislain Turcotte explique que Késako provient d’un dialecte provençal et signifie « qu’est-ce que c’est ». La deuxième mouture de Surface deviendra un livre ouvert sur l’histoire de ces artistes, qu’elle soit vraie ou pas, fidèle au quotidien ou fantasmée.

« Nous allons mettre en ligne, plusieurs semaines avant le spectacle, des clips où les artistes sélectionnés parleront de leurs influences, leurs rêves et leurs idéaux, avec des portraits originaux, ludiques, attrayants et colorés. Késako va ensuite se poursuivre, sur le Quai Paquet, où leur imaginaire va se déployer », a-t-il mentionné.

Se démarquer

Les jeunes artistes de la relève de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches peuvent, jusqu’au 11 mars, s’inscrire à l’adresse spectaclesurface.com.

La Ville de Lévis investit, pour ce spectacle, un total de 200 000 $, dont 150 000 $ proviennent des surplus dégagés par les fêtes de Célébration 2011. Le budget total, avec l’ajout de commanditaires, devrait atteindre les 250 000 $ de la première édition.

« Au lieu d’aller chercher un artiste vedette qui part avec son cachet, nous avons décidé d’utiliser ce surplus pour nous démarquer. Surface est un des plus beaux projets collectifs qui est en train de se mettre sur pied à Lévis. Nous voulons donner à la relève artistique et émergente, une scène professionnelle et lui permettre de se faire connaître. On veut que cet événement devienne une image de marque », a lancé Gilles Lehouillier, maire de Lévis.