/sports/hockey
Navigation

LHJMQ: neuf joueurs à surveiller durant la Classique hivernale

Maxime Comtois
PHOTO d'archives, AGENCE QMI Maxime Comtois

Coup d'oeil sur cet article

C’est vendredi soir et samedi après-midi que Drummondville sera l’hôte de l’un des événements les plus courus dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ): la Classique hivernale.

Les Voltigeurs accueilleront coup sur coup le Phoenix de Sherbrooke et les Tigres de Victoriaville afin de disputer deux matchs en plein air en moins de 24 heures; les deux rencontres seront diffusées sur les ondes de la chaîne TVA Sports vendredi dès 18 h 30 et samedi dès 15 h

Pour l’occasion, de nombreux joueurs parmi les équipes en action seront à surveiller. En voici neuf.

- Joseph Veleno, Voltigeurs de Drummondville

Tous les yeux seront rivés sur le seul patineur dans l’histoire de la ligue à avoir reçu le statut de joueur exceptionnel. Depuis qu’il s’est joint aux Voltigeurs, Veleno a récolté 28 points, dont sept filets, en seulement 16 parties depuis la transaction, en plus de diriger 58 lancers sur les gardiens adverses (une moyenne de 3,62 tirs par rencontre).

- Maxime Comtois, Tigres de Victoriaville

L’un des artisans de la conquête d’Équipe Canada junior lors du dernier Championnat des moins de 20 ans sera l’un des joueurs à surveiller chez les Tigres. En 39 parties cette saison, il a déjà surpassé son plus haut total de buts en une saison dans la LHJMQ avec 27 réussites.

Le choix de deuxième tour des Ducks d’Anaheim au dernier repêchage aura le mandat de contrer les meilleurs éléments des Voltigeurs, en plus de contribuer à l’attaque.

- Samuel Poulin, Phoenix de Sherbrooke

Le deuxième choix au total du dernier repêchage de la LHJMQ connaît une saison marquée de hauts et de bas. Ralenti par différentes blessures, le fils cadet de l’ancien joueur du Canadien de Montréal Patrick Poulin a tardé à trouver sa niche chez le Phoenix.

Il a cependant connu ses meilleurs moments de la saison au cours des dernières semaines, portant son total de points à 25 en 39 rencontres. Il n’est âgé que de 16 ans.

- Olivier Rodrigue, Voltigeurs de Drummondville

Rodrigue est le gardien de but de l’heure dans la LHJMQ. Depuis le 7 janvier, il a conservé une moyenne de buts alloués de 1,49 et un taux d’efficacité de ,940. Ses 25 victoires au cours de la saison le placent au sommet de la ligue, à égalité avec Samuel Harvey, des Huskies de Rouyn-Noranda, et Matthew Welsh, des Islanders de Charlottetown.

- Vitalii Abramov, Tigres de Victoriaville

Le récipiendaire du trophée Michel-Brière remis au joueur par excellence de la saison régulière en 2016-2017 forme un duo explosif avec Maxime Comtois chez les Tigres. Le petit attaquant russe est un joueur menaçant lorsqu’il a la rondelle sur son bâton.

Il occupe le troisième rang de la LHJMQ au chapitre de la moyenne de points par rencontre (1,54).

- Xavier Bernard et Nicolas Beaudin, Voltigeurs de Drummondville

Deux des meilleurs arrières québécois en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale évoluent chez les Voltigeurs. Même s’ils ne forment pas une paire, les deux étant des défenseurs gauchers, ils amènent chacun des éléments importants à la brigade défensive de l’entraîneur Dominique Ducharme.

Beaudin revendique tout près d’un point par rencontre et est très efficace en situation d'avantage numérique, tandis que Bernard se démarque par son positionnement en zone défensive ainsi que son tir foudroyant de la pointe.

- Étienne Montpetit, Tigres de Victoriaville

Montpetit était l’un des joueurs les plus convoités lors de la dernière période des transactions. Ce sont finalement les Tigres qui ont pu mettre la main sur le gardien de 20 ans après avoir conclu une transaction monstre avec les Foreurs de Val-d’Or.

Son taux d’efficacité de ,921 se situe parmi les meilleurs du circuit, même s’il reçoit en moyenne plus de 35 lancers par match.

- Thomas Grégoire, Phoenix de Sherbrooke

Le petit frère de l’espoir du Canadien Jérémy Grégoire est l’homme de confiance du Phoenix à la ligue bleue. Il est non seulement employé face aux meilleurs éléments adverses, mais il doit aussi contribuer offensivement, un rôle qu’il remplit à merveille en vertu d’une récolte de 49 points en 51 parties cette saison.

Ses 49 points lui confèrent d’ailleurs le quatrième rang à ce chapitre chez les arrières du circuit Courteau.