/finance/business
Navigation

Amazon va lancer son propre service de livraison, pour concurrencer Fedex et UPS

Amazon va lancer son propre service de livraison, pour concurrencer Fedex et UPS
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

New York | Amazon va lancer dans les prochaines semaines son propre service de livraison, qui va entrer directement en concurrence avec les groupes de messagerie comme Fedex, UPS ou encore DHL et Chronopost, rapporte vendredi le Wall Street Journal.

Baptisé « Shipping with Amazon » (livrer avec Amazon) ou SWA, ce service sera disponible d’abord à Los Angeles, mais le géant de la distribution entend l’étendre par la suite à d’autres villes dans le courant de l’année.

Il sera proposé dans un premier temps aux tiers, notamment aux commerçants vendant leurs articles et produits sur Amazon.com. Le groupe de Jeff Bezos va leur proposer de ramasser leurs colis et de les livrer directement aux destinataires, croit savoir le quotidien américain qui cite des sources anonymes.

Amazon va par la suite démarcher les entreprises hors de son écosystème et pour les séduire entend proposer des tarifs beaucoup plus bas que les prix appliqués par Fedex et UPS, qui sont ses partenaires, notamment lors des périodes chargées des fêtes de fin d’année.

Le service a déjà été expérimenté à Londres, affirme encore le Wall Street Journal.

« Nous essayons toujours d’innover et de tester, pour le compte de clients et des entreprises qui vendent (...) sur Amazon, des modes de livraison rapides et à faibles coûts », a simplement indiqué à l’AFP une porte-parole sans infirmer ou confirmer les informations du quotidien.

Amazon travaille en secret depuis plusieurs mois à ce projet. Le groupe dispose déjà d’entrepôts, de camions de livraison dans quelques villes et de ses propres avions, qui participent à son service « Prime » de livraison rapide.

De nombreux experts estiment que le cybermarchand ferait des grosses économies s’il disposait de son propre service de livraison et s’il n’avait plus à passer par des intermédiaires.