/news/currentevents
Navigation

Dave «Tiger» Williams accusé d'agression sexuelle par l'armée canadienne

Dave «Tiger» Williams accusé d'agression sexuelle par l'armée canadienne
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien dur à cuire de la Ligue nationale de hockey Dave «Tiger» Williams a été accusé d’agression sexuelle et de voies de fait sur une hôtesse de l'air après un incident survenu lors d’un vol militaire à destination de la Lettonie.

Les enquêteurs des Forces armées canadiennes ont déposé jeudi des accusations contre Dave Williams, l’ancien homme-fort de la LNH qui a notamment porté les couleurs des Maple Leafs de Toronto et des Canucks de Vancouver. Il fait face à deux chefs d’accusation pour agression sexuelle et voies de fait

Les faits qui lui sont reprochés remontent à décembre dernier, lors d’un vol à bord duquel Williams prenait place dans le cadre d’une visite autorisée de maintien du moral au personnel des Forces armées canadiennes en déploiement.

«Chaque allégation d’agression sexuelle est prise au sérieux par le Service national des enquêtes des Forces canadiennes. Dans tous les cas, peu importe qui est l’accusé, nous nous efforçons de rendre leur dignité aux victimes en enquêtant sur leurs plaintes», a indiqué le lieutenant-colonel Kevin Cadman par voie de communiqué.

Dave «Tiger» Williams était reconnu davantage pour ses poings que pour ses points dans la LNH, comme en font foi ses 3971 minutes de pénalité cumulées au cours de sa carrière, un record dont il est toujours le détenteur. Il a notamment été renommé pour ses célébrations exubérantes sur la patinoire lorsqu’il marquait.

Les accusations seront traitées par la cour civile d’Ottawa. Aucune date n’a encore été fixée pour son procès.