/news/education
Navigation

Le Collège François-de-Laval poursuit son développement

L’institution du Vieux-Québec veut se servir de son 350e anniversaire pour «se projeter dans l’avenir»

Marc Dallaire, directeur du college, Philippe Couillard, Jean Yves Duclos, 350e anniversaire du College Francois de Laval de Quebec, 6, rue de la Vieille Universite, Quebec, 9 fevrier 2018. PASCAL HUOT/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI
Le directeur du Collège François-de-Laval, Marc Dallaire, a la tête pleine de projets pour les 350 ans de l’établissement, cette année. L’école en profitera pour poursuivre la restauration de ses bâtiments et réaménager sa bibliothèque, entre autres investissements. Sur la photo, M. Dallaire, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le ministre fédéral Jean-Yves Duclos.

Coup d'oeil sur cet article

C’est un programme chargé qu’a mis de l’avant, vendredi, le Collège François-de-Laval pour les prochains mois. L’institution du Vieux-Québec, qui souligne ses 350 ans, ne fera pas que fêter puisqu’elle entend aussi profiter de l’occasion pour poursuivre son développement.

Le coup d’envoi de cette année anniversaire a commencé par une grande annonce, alors que le fondateur du Séminaire de Québec, François de Laval, premier évêque de Québec, a été désigné personnage historique en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

C’est le premier ministre Philippe Couillard lui-même qui l’a révélé. « On connaît les étapes de sa vie absolument extraordinaire et son dévouement pour la Nouvelle-France. Il a consacré 50 ans de sa vie au développement de la Nouvelle-France et de son diocèse, le plus grand pendant longtemps en Amérique du Nord », a souligné celui dont le père a fréquenté le Petit Séminaire à une autre époque.

Il s’agit d’une reconnaissance de plus pour ces lieux déjà classés patrimoniaux et historiques, au provincial comme au fédéral.

Nombreuses festivités

Fondé en 1668, le Collège François-de-Laval sera l’hôte de nombreuses festivités cette année.

On prévoit notamment tenir une fête foraine cet été ou dévoiler l’hymne du collège composé par l’Orchestre symphonique de Québec.

Toujours l’innovation

Mais l’établissement souhaite surtout saisir l’occasion pour poursuivre son développement dans la voie de l’innovation, a expliqué son directeur général Marc Dallaire.

« Il faut reconnaître le passé, mais il faut aussi travailler avec nos jeunes et leur donner les outils d’aujourd’hui. On a commencé en 2010 à changer complètement notre offre pédagogique en se donnant des outils modernes, et le 350e anniversaire va être un tremplin pour réaliser tout ce changement-là », a-t-il expliqué.

Depuis quelques années, l’école a fait une grande place aux sciences et à la technologie. Ainsi, elle tiendra en avril un forum provincial sur la thématique des changements climatiques, présidé par la rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours.

Le collège entend par ailleurs investir dans le réaménagement complet de sa bibliothèque dans le pavillon du 6, rue de la Vieille-Université, en plus de créer de nouveaux espaces collaboratifs et d’ouvrir un cinquième laboratoire de sciences. Sans compter la poursuite des travaux de restauration extérieure des bâtiments jusqu’en 2019.

Présent lors de l’annonce, le maire de Québec, Régis Labeaume, a pour sa part rappelé la contribution historique du Collège François-de-Laval.

« Dès sa fondation, le séminaire est devenu indissociable de la Ville de Québec. Ils allaient littéralement grandir ensemble pour participer à l’évolution de la société québécoise », a-t-il souligné.