/news/currentevents
Navigation

Séquestration et agression à Saint-Georges

Un homme de 24 ans roué de coups par quatre suspects qui ont été arrêtés

Coup d'oeil sur cet article

Quatre personnes ont été arrêtées à Saint-Georges-de-Beauce mercredi dernier après avoir fait passer un mauvais quart d’heure à un individu qu’ils ont séquestré et battu dans un endroit isolé.

L’agression s’est produite en soirée le 7 février dans le quartier industriel de Saint-Georges. Selon les détails divulgués par la SQ, la victime, un homme de 24 ans, aurait été emmenée contre son gré dans un véhicule. L'homme aurait ensuite été roué «de multiples coups, à plusieurs reprises».

La victime a ensuite réussi à prendre la fuite à pied pour se réfugier dans une usine à proximité, où il a trouvé assistance. Il a ensuite été transporté au centre hospitalier pour y soigner des blessures «qui ne mettent pas sa vie en danger».

Quatre accusés

Les quatre suspects dans l’affaire ont été arrêtés plus tard en soirée par la Sûreté du Québec alors qu’ils circulaient au centre-ville dans le véhicule utilisé plus tôt pour l’agression.

Un premier suspect a comparu jeudi au palais de justice de Saint-Georges. Pierre-Marc Dextraze, 24 ans, fait face à plusieurs chefs d’accusation, dont séquestration, voies de fait et complot.

Ses trois acolytes, deux hommes de 19 et 20 ans, ainsi qu’une femme de 19 ans, ont tous été libérés sous promesse de comparaître. Ils feront face à des chefs d’accusation semblables à ceux de Dextraze.