/weekend
Navigation

Les 20 meilleures auditions à l’aveugle des 5 premières saisons

Coup d'oeil sur cet article

La Voix a révolutionné les compétitions de chant ­télévisées en instaurant une étape unique, durant laquelle les candidats chantent dos aux juges. Pour souligner le retour du populaire ­rendez-vous, nous avons dressé le palmarès des 20 meilleures auditions à l’aveugle des 5 premières saisons.

1. Rémi Chassé

Photo courtoisie OSA IMAGES / TVA

Whole Lotta Love (Led Zeppelin)

Saison 2

On reproche souvent aux coachs de tuer le suspense en affichant leurs couleurs trop rapidement. Mais pour Rémi Chassé, on comprend Éric Lapointe et Marc Dupré de s’être retournés après 10 petites secondes. Le pied sur l’accélérateur, le Beauceron a livré une audition aussi puissante que spectaculaire. Quatre ans plus tard, sa prestation riche en feux d’artifice vocaux nous subjugue tout autant. Les deux minutes les plus électrisantes de l’émission.

 


2. Charlotte Cardin

Photo courtoisie

You Know I’m No Good (Amy Winehouse)

Saison 1

Avec son timbre de voix instantanément ­reconnaissable, la jeune ­cégépienne n’est pas ­seulement tombée dans l’œil – ou plutôt dans l’oreille – de Marie-Mai. Elle a captivé des millions de ­téléspectateurs. Cette prestation est ­d’autant plus incontournable qu’elle a marqué le début d’une carrière internationale qu’on continue de suivre ­attentivement.

 


3. Valérie Daure

Photo courtoisie OSA IMAGES / TVA

Feeling Good (Nina Simone)

Saison 2

Une audition parfaite en tout point. Après un départ a capella permettant aux coachs d’apprécier son interprétation nuancée d’un standard maintes et maintes fois entendu, coup de théâtre : la Montréalaise d’origine haïtienne enclenche en cinquième vitesse et passe au rap ! Le résultat est surprenant, rafraîchissant et particulièrement mémorable.

 


4. Travis Cormier

Photo courtoisie OSA IMAGES / TVA

Dream On (Aerosmith)

Saison 4

Premier candidat à fouler les planches des studios Mels en 2016, le Néo-Brunswickois a ­enthousiasmé les téléspectateurs en chantant comme Steven Tyler d’Aerosmith... tout en évoquant Axl Rose de Guns N’ Roses. Malgré quelques écarts de justesse, cette prestation fait partie des ­moments forts des cinq premières saisons, gracieuseté des notes ­vertigineuses atteintes en clôture.

 


5. Matt Holubowski

Photo courtoisie

Burn (Ray Lamontagne)

Saison 3

L’auteur-compositeur-interprète de Hudson a réalisé tout un exploit en reprenant cette ballade de Ray Lamontagne : nous faire oublier qu’on regardait une téléréalité. Son audition a frappé les coachs en plein cœur. C’était senti, subtil et ­authentique. Comme quoi, pas besoin de sortir l’artillerie lourde pour provoquer une forte réaction.

 


6. Sam Tucker

Photo courtoisie

Reckoning Song (Asaf Avidan)

Saison 5

« Il n’a rien vu encore. » Voilà ce qu’a dit l’un des supporters de Sam Tucker après avoir vu Pierre Lapointe se retourner pour apprécier le talent du Britannique devenu Gaspésien. L’ami du concurrent avait raison. Les yeux fermés, le participant n’a pas seulement interprété la ballade d’Asaf Avidan ; il l’a vécue. Le parfait exemple d’une prestation en crescendo qui culmine au bon moment.

 


7. Soran Dussaigne

Photo courtoisie OSA IMAGES / TVA

Hotel California (The Eagles)

Saison 4

Les coachs aiment bien dire qu’un « candidat s’est approprié une chanson ». L’expression est tellement usée qu’on a oublié ce qu’elle voulait dire au départ. Mais pour parler du traitement-choc réservé au plus grand succès des Eagles par Soran Dussaigne, son emploi est tout à fait approprié. Les radios ont beaucoup joué cette rafraîchissante relecture. Et pour cause. Personne ne s’attendait à redécouvrir Hotel California de cette façon, 40 ans après son lancement. Comme dirait Ariane Moffatt : « Ragga dub style, baby ! »

 


8. Ludovick Bourgeois

Photo courtoisie OSA IMAGES / TVA

Tu ne sauras jamais (Les B.B.)

Saison 5

La génétique, c’est fort. Conscient d’avoir une voix très semblable à celle de Patrick Bourgeois, son célèbre père, le futur protégé d’Éric Lapointe a titillé notre fibre nostalgique en reprenant ce classique des années 1990. Le chanteur des B.B. devait assister au numéro, mais au dernier moment, il a été convoqué à l’hôpital pour passer des tests, confie Stéphane Laporte. Le producteur associé de l’émission qualifie cette audition d’« une des plus belles transmissions du flambeau jamais vue ».

 


9. Louis-Paul Gauvreau

Capture d'écran

Stabwound (Necrophagist)

Saison 5

L’une des auditions qui ont fait le plus jaser. Rugissant avec force en tournicotant ­frénétiquement la tête, ­l’étudiant en communications a épaté la galerie en s’attaquant au death metal allemand du groupe Necrophagist, un genre musical qu’on n’entend jamais à heure de grande écoute en ­télévision. C’était étonnant, fascinant et amusant. On se souhaite ­davantage de candidats qui sortent du lot cette saison.

 


10. Simon Morin

Photo courtoisie OSA IMAGES / TVA

Come With Me Now (Kongos)

Saison 3

On peine encore à comprendre pourquoi Simon Morin a été contraint de quitter La Voix en quart de finale en 2015, surtout après avoir offert une ­audition aussi décoiffante. Éliminé au premier tour de Star Académie trois ans plus tôt, le rockeur a cassé la baraque en interprétant ce succès du groupe sud-africain Kongos. ­Énergique au possible, sa prestation était ­enlevante et puissante.

 


11. Ryan Kennedy

Photo courtoisie OSA IMAGES / TVA

I’m on Fire (Bruce Springsteen)

Saison 4

Quelques mois avant de ­monopoliser les ondes radio avec Honest Song, Ryan Kennedy faisait forte ­impression en revisitant Bruce Springsteen. Après deux minutes, on savait ­exactement quel genre ­d’artiste l’auteur-compositeur de Saint-Sauveur souhaitait devenir.


12. Yoan Garneau

Photo courtoisie OSA IMAGES / TVA

Live Forever (The Highwaymen)

Saison 2

Deux secondes. Voilà le temps qui s’est écoulé entre le moment où Yoan a ouvert la bouche et celui où Isabelle Boulay a retourné son fauteuil rouge.

 


13. Yvan Pedneault

Photo courtoisie OSA IMAGES / TVA

We Are The Champions (Queen)

Saison 4

Reprendre une chanson du groupe Queen, c’est comme ­s’attaquer au répertoire de Céline Dion : c’est casse-gueule. Mais pour Yvan Pedneault, tout avait l’air facile. Et Freddie ­Mercury ne s’est certainement pas ­retourné dans sa tombe.

 


14. Valérie Carpentier

Photo courtoisie

Cry Me A River (Julie London)

Saison 1

La future gagnante a transformé les studios Mels en bar enfumé en réinterprétant ce standard jazz des années 1950. Une audition fluide et incarnée, qui mettait la table pour plusieurs autres performances de haute qualité.

 


15. Kevin Bazinet

Photo courtoisie OSA IMAGES / TVA

Latch (Disclosure avec Sam Smith)

Saison 3

Digérer la multitude d’inflexions vocales du jeune homme de Mont-Laurier ne ­devait pas être une mince ­affaire. ­Voilà pourquoi les coachs ont mis du temps à ­retourner leur chaise. Une performance hypnotique, nuancée et intrigante.


16. Jeffrey Piton

Photo courtoisie

The A Team (Ed Sheeran)

Saison 1

Pas évident de transformer une audition devant public en moment intimiste. Jeffrey Piton a réalisé cet exploit en offrant une relecture sensible, éthérée et quasi-folk d’une ballade d’Ed Sheeran. À la fois ­minimaliste et grandiose.


17. Rita Tabbakh

Photo courtoisie OSA IMAGES / TVA

Gravity (Sara Bareilles)

Saison 2

La classe. Sans jamais trop en mettre, l’ancienne Sherazade des mille et une nuits a fait virevolter sa voix claire, pure et enveloppante pendant deux sublimes minutes.

 


18. Geneviève Leclerc

Photo courtoisie OSA IMAGES / TVA

Big Spender (Sweet Charity)

Saison 4

Deux mois avant de marquer les esprits avec Je suis malade en demi-finale, la spécialiste des comédies musicales révélait une voix vivante et pétillante – mais parfaitement contrôlée – sur Big Spender. Une ­professionnelle jusqu’au bout des ongles.

 


19. Jacynthe Véronneau

Photo courtoisie Productions J

Animal (France D’Amour)

Saison 1

Quand vient le temps de réinventer une chanson hyper connue, beurrer épais peut rapporter. Multipliant les acrobaties vocales, la future protégée de Marie-Mai semblait en transe en poussant les notes les plus aiguës jamais enregistrées à l’émission.

 


20. Mathieu Provençal

Photo d'archives, Ben Pelosse

Unchained My Heart (Joe Cocker)

Saison 2

« C’est quoi ça ?! » s’est exclamé Louis-Jean Cormier après avoir entendu la toute première note du rockeur. ­Réponse courte : la voix éraillée d’un écorché qui pourrait même vous arracher les tripes sur Laver, laver de Martine St-Clair.